Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 08:00

 

 

 

 

 

 

Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens, mais prendre conscience

que l'on ne peut contrôler autrui. 



Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire chercher
principalement à tirer une leçon des conséquences

 inhérentes à un événement.



Lâcher prise, c'est reconnaître son impuissance, au sens où l'on admet

que le résultat final n'est pas toujours entre ses mains.



Lâcher prise, c'est ne plus vouloir changer autrui et, au lieu de cela,
choisir de consacrer son temps à donner le meilleur de soi-même.




Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres en faisant preuve

d'une totale abnégation, mais se sentir concerné par eux.



Lâcher prise, c'est ne pas " assister ", mais encourager.



Lâcher prise, c'est ne pas juger, et accorder à autrui le droit

 d'être humain,
c'est à dire lui accorder le droit à l'erreur. 




Lâcher prise, c'est ne pas s'occuper de tout ce qui arrive,
et laisser les autres gérer leur propre destin.




Lâcher prise, c'est ne pas materner les autres,
et leur permettre d'affronter la réalité.




Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.



Lâcher prise, c'est ne pas harceler, reprocher, sermonner ou gronder,
et tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire.

 


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
et prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.




Lâcher prise, c'est n'est pas corriger autrui,
mais s'efforcer de devenir ce que l'on rêve de devenir.



Lâcher prise, c'est ne pas regretter le passé,
et vivre et grandir dans le présent pour l'avenir.




Lâcher prise, c'est craindre moins et aimer davantage.

 

 

 

 

 

( Sources photos internet )

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

marie-pascale bolduc-lebel 02/08/2011 04:01



Bonjour. J'ai bien aimé votre texte sur le lâcher prise.  Je l'ai publié sur mon Facebook, et des gens ont apprécié....par contre, il y a une personne (à qui je pensais en publiant ce texte
car je dois subir ses sermons quotidiennement) qui a vraiment mal réagi... sa réaction m'a honnêtement fait du bien.  En m'inspirant de votre texte, voici ce que je me suis permis
d'ajouter: 


Il y a tellement de faux prophètes qui se bercent d'illusions en prétendant détenir l'ultime vérité. Observons-les au quotidien....nous pouvons constater que le verbe ne rejoint en
rien le geste...qui ne démontre que leur humanité, tout simplement. Humanité légitime.


 


Vivre dans l'illusion des sermons n'est pas vivre dans la réalité. C'est l'antipode même de la Sagesse absolue.


Marie-Pascale Bolduc-Lebel



DENIS ET FABIENNE 05/08/2011 21:33



en effet il faut vivre ses idées et ne pas passer son temps à les conceptualiser


bon week-end



maryvonne 04/07/2011 21:48



Quelle belle surprise que la découverte de ce blog ! d'abord, être accueillie par Enya, c'est pour moi déjà un bonheur. Et puis des citations sur le lacher prise, de jolies pensées qui font
réfléchir, beaucoup de douceur...Merci !



Francois Lagane 02/07/2011 17:31



"Si l'on veut garder il ne faut jamais serrer trop fort"...............



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***