Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 21:06

 

 

Nichée dans la falaise , la chapelle de Saint - Adrien surplombe

 la Seine à proximité de Belbeuf.

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire raconte que la chapelle de Saint - Adrien - Belbeuf a connu l'affluence de nombreux pélerins venus parfois de très loin pour demander protection contre la peste , de mariniers espérant une aide providentielle dans les tempêtes et enfin de jeunes filles à marier assurées

de trouver un époux dans l'année.

Au - delà de cette légende , la chapelle de Saint - Adrien - Belbeuf attire l'attention des plus curieux par sa situation , perchée à une vingtaine de mètres au-dessus de la route qui longe la Seine et aux trois - quarts

 creusée dans la falaise.

Née en 1980 , l'association des Amis de la Chapelle Saint - Adrien - Belbeuf a sauvé l'édifice de l'abandon.

Depuis 30 ans , elle a récupéré des fonds en y organisant des expositions qui ont permis de restaurer la toiture en chaume , la charpente et les vitraux , tandis qu'un ravalement a mis à jour le colombage caché sous un crépi.

 

Enclavée , la chapelle est accessible uniquement à pied , les mardi et samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

 

Elle sera , par ailleurs , exceptionnellement ouverte pour l'exposition annuelle de peintures et de sculptures présentées par l'Association des Amis de la chapelle Saint - Adrien - Belbeuf du 18 au 26 septembre prochain.

 

 

 

 

Vues de l'intérieur de la chapelle

 

 

 

 

 

 

 

( Sources photos internet )

 

 

Ce sera une de nos prochaines visites ...

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean Blanchetière 23/10/2018 12:32

.à condition de pouvoir y accéder. Les horaires d'ouverture ne sont pas respectés. Les voisins dont on doit traverser la propriété, sont visiblement rétifs au droit de passage

Denis 23/10/2018 17:08

Merci pour cette information.

Marie 27/07/2010 07:59



Cette chapelle est superbe ! Elle date de quelle époque ?


 



FABIENNE 27/07/2010 08:38



Selon la légende, deux ermites, ONUMPHE et PANCRACE, plantant, une épingle dans leur propre chair aidèrent par ce moyen douloureux une jeune fille à se marier et connurent dans toute la région
une grande popularité. C'est en 1557, semble-t-il, qu'une chapelle trouva sa place dans la caverne des ermites, et qu'un prieuré fut édifié. Il ne reste rien du prieuré, ni de la chapelle
primitive qui fut reconstruire au début du XVIIIème siècle. Elle connut au cours des siècles, de nombreux et pittoresques avatars : rivalité entre le chapelain de Saint-Adrien et le curé de
Saint-Crespin du Becquet dont l'église surplombait la rive gauche du ruisseau séparant les deux paroisses, transformation en entrepôt de vins pendant la Révolution, utilisation de son image sur
les étiquettes d'une célèbre jouvence, participation à l'expansion des hôtels et guinguettes du bord de Seine fréquentés à la belle époque par des foules de rouennais.


Voilà Marie, les infos que j'ai pu trouver sur cette chapelle hors du commun ! Bon mardi. Amitiés de normandie et au plaisir!



clementine 26/07/2010 22:17



une belle promenade.


clem



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***