Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 18:52

La vie n'est pas d'échapper à la tempête
mais de danser dans la pluie.




C'était un matin occupé, environ 8h30,
quand un homme d'un certain âge dans les 80 est arrivé
pour faire enlever les points de suture de son pouce.
Il dit qu'il était pressé car il avait un rendez-vous à 9h00.
J'ai pris ses signes vitaux et lui dit de s'asseoir sachant
que ça ne prendrait plus d'une heure avant que quelqu'un puisse s'occuper de lui.
Je le voyais regarder sa montre et j'ai décidé
puisque je n'étais pas occupé avec un autre patient, d'évaluer sa blessure.

En l'examinant, j'ai vu que ça cicatrisait bien, alors j'ai parlé à un des docteurs,
j'ai pris les choses nécessaires pour enlever ses points et soulager sa blessure.
Pendant que je m'occupais de sa blessure,
je lui ai demandé s'il avait un rendez-vous
avec un autre médecin ce matin, parce qu'il était pressé.

L'homme me dit non,
qu'il devait aller dans une maison de santé pour déjeuner avec sa femme.
Je me suis informé de sa santé.
Il m'a dit qu'elle était là depuis quelque temps
et qu'elle était victime de la maladie d'Alzheimer.
Comme nous parlions,
j'ai demandé si elle serait contrariée si il était en retard.

Il a répondu qu'elle ne savait plus qui il était,
qu'elle ne le reconnaissait plus depuis 5 ans.
J'étais surprise et je lui ai demandé :
"Et vous y allez encore tous les matins, même si elle ne sait pas qui vous êtes?"
Il souriait en me tapotant la main et dit :
"Elle ne me reconnaît pas, mais je sais encore qui elle est."

J'ai dû retenir mes larmes quand il m'a quitté,
j'avais la chair de poule sur le bras,
et je pensais que c'était le genre d'amour que je veux dans ma vie.

Le vrai amour, ni physique ni romantique.
Le vrai amour est l'acceptation de tout ce qui est, a été, sera et ne sera pas.




Partager cet article

Repost0

commentaires

R

Je ne savais pas que tu avais déposé ce magnifique texte sur ton blog. Moi aussi, il me rappelle beuacoup de choses. C'est un texte plein d'amour et de bonté. Je t'embrasse.


Répondre
B

très émouvant


Répondre

Oui, très émouvant comme tu dis, j'ai vécu des situatiions semblables lorsque j'étais encore en Belgique , c'est triste!


C

bien oui c'est cela l'amour. c'est une histoire émouvante que tu racontes. Il en faudrait plus ainsi mais sans la maladie. 

Je vais voir plus loin. J'ai un peu de retard dans les blogs parce que j'ai beaucoup de travail.
je vais voir mon prix.. lol..
gros bisous
clem 


Répondre
A

Très belle histoire et combient touchante.
Je croyais que ce texte était une histoire vécue par toi .
Que ça doit être dur de vivre une telle souffrance... ne pas être reconnu par l'être aimé ....
Bonne soirée, et gros bisous , je vais me coucher il se fait tard. Josy


Répondre
F

C'est magnifique ! Je comprends très bien ce monsieur, ma grand-mère a eu cette terrible maladie. C'est vraiment pénible de les voir comme ça, de plus, ça fait peur aussi. Mais jamais je n'ai cessé
de l'aimer, et je l'aime toujours autant, même si elle nous a quitté il y a 12 ans.
Merci pour le prix que tu m'as décerné ! Je ne connais pas (je ne suis pas sur les blogs depuis longtemps), y a-t-il quelque chose à faire sinon le mettre sur son blog et le décerner à d'autres
?
Je te souhaite une bonne et douce nuit, gros bisous !
Et encore merci d'avoir pensé à moi !


Répondre

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***