Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 13:16

 

Fils de samouraï, Basho (1644-1694) a vécu de son art et pour son art, dans un dénuement choisi.
À l'âge de treize ans, il apprend d'un maître du haïku les rudiments du genre, puis fonde à Edo (l'actuelle Tokyo) l'école de Shomon. Le Maître partage alors son existence entre de longues pérégrinations qui inspirent son oeuvre (Ma vie de voyageur / le va-et-vient / d'un paysan labourant la rizière) et d'austères séjours dans des ermitages. Il meurt à Osaka le 12 octobre 1694, après avoir confié à ses disciples, de crainte qu'ils n'enferment le haïku dans des règles trop rigides : "La fleur du haïkaï est dans la nouveauté".
L'intégrale des haïkus (975) de Basho est présentée ici pour la première fois dans une édition bilingue.       

 

 

 

 

Dominique Chipot, auteur du guide Haïkudo, la voie du haïku (Éditions David et Tire-Veilles, 2011), est rédacteur du mensuel Ploc la lettre du haïku.
Makoto Kemmoku est membre de la revue de haïku Ashibi (Azalée) ; il a traduit en japonais, entre autres livres, Le Roman de la rose. Ensemble, ils ont publié Du rouge aux lèvres. Haïjins japonaises (La Table Ronde, 2008 ; Points, 2010) et La Lune et moi :haïkus contemporains (Points, 2011).

 

Un livre à découvrir absolument !!!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FABIENNE - dans HAÏKUS
commenter cet article

commentaires

Alice 29/03/2012 23:42


Un livre indispensable pour les passionnés du haïku ...


975 , c'est incroyable !


Bises


Alice

DENIS ET FABIENNE 31/03/2012 18:48



tout à fait Alice


bon week-end



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***