Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 20:42

 

Automne malade

Automne malade et adoré
Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies
Quand il aura neigé
Dans les vergers

Pauvre automne
Meurs en blancheur et en richesse
De neige et de fruits mûrs
Au fond du ciel
Des éperviers planent
Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines
Qui n’ont jamais aimé

Aux lisières lointaines
Les cerfs ont bramé

Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu’on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
Les feuilles
Qu’on foule
Un train
Qui roule
La vie
S’écoule

 

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

(Auteur dans le domaine public depuis le 1er octobre 2013 - poème libre de droits)

 

                                   ------------------------------------------------------

 

Denis

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Philisine Cave 03/11/2013 19:59


Tu n'es pas rancunier, Denis ! Tu as choisi un poème qui prône "que j’aime tes rumeurs".



DENIS 03/11/2013 20:41



non pas rancunier, elle défend ses droits, j'ai compris en grande partie quels sont les miens, alors je vais me conformer à la règle et comme j'aime Apollinaire et que l'automne est de saison !!!



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***