Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 09:00

 

 

 

 
 
Page de garde de la 1ère édition d'ATALA.
 
On remarquera que Chateaubriand ne s'y appelle pas François - René , mais François - Auguste ( prénom de son frère aîné et parrain ).
Dans Les Mémoires ... , il explique comment il a cru longtemps s'appeler François  Auguste René .

 

 
 

 

 

 

 

 

 

ATALA ou Les Amours de deux sauvages dans le désert.

Récit en prose de François - René , Vicomte de Chateaubriand ( 1768 - 1848 ) , publié à Paris chez Migneret en 1801.

Réédition dans le tome III du " Génie du christianisme " en 1802.

L'édition définitive , précédée d'une " Préface d'Atala " , publiée à Paris chez Le Normant en 1805 , réunit en un même volume Atala et René. Le premier manuscrit date probablement de 1791 , faisant partie du vaste ensemble dont sortiront , outre Atala , les Natchez ( 1826 ) , René , et le Voyage en Amérique ( 1827 ).

 

 

 

 

illustration 1814

 

 

 

Atala, illustration d'une édition de 1814

 

 

 

 

Sur les bords du Meschacebé , une nuit de pleine lune , Chactas , un vieillard de la tribu des Natchez , entreprend de raconter à René , un Français émigré en Louisiane en 1725 , et pour lequel il s'est pris d'affection , les aventures de sa jeunesse.

Capturé à l'âge de vingt ans , par une tribu ennemie , condamné au bûcher , il a été délivré par une jeune indienne éprise de lui , Atala.

Alors qu'ils s'abritent dans la forêt contre un violent orage , celle -ci lui révèle qu'elle est en réalité la fille d'un Espagnol nommé Lopez et qu'elle a été élevée dans la religion chrétienne.

Hébergés par un missionnaire , le père Aubry , dans la communauté que celui-ci a fondée , les deux jeunes gens paraissent promis au mariage.

Pourtant , au retour d'une visite de la mission , Chactas et le prêtre retrouvent Atala mourante.

Vouée dès sa naissance par sa mère à la virginité , la jeune fille a préféré le suicide de parjure.

Ignorant qu'elle pouvait , au nom d'une passion légitime , être relevée de ses voeux , elle s'est empoisonnée et meurt dans la souffrance sous les yeux du père Aubry et de son amant , auquel elle a fait promettre de devenir chrétien.

Eperdu de douleur , Chactas refuse pour Atala les pompes d'un enterrement solennel.

Avec l'aide du prêtre , il roulera son corps dans une pièce de lin et le couchera à l'entrée d'une grotte de la mission , sur un lit d'herbes et de fleurs , répondant par un silence recueilli aux oraisons de son protecteur.

Ce dernier périra plus tard lors du massacre de sa communauté par les Indiens et Chactas recueillera ses ossements avec ceux d'Atala.

 

 

 

ATALA , cette " sorte de poème " , c'est Chateaubriand qui le dit  ( mais lui aussi a du mal à classer le texte ) , est donc , en même temps qu' un roman exotique et un texte apologique , un témoignage autobiographique et politique.

Oeuvre de vérité , elle rehausse la force des passions , l'exil , la nécessité de la religion.

Elle tient , en outre , son influence explosive d'un mélange de tons : classique par ses références à Antigone ( Atala ) , moderne par son atmosphère ossianique , elle exerce une fascination jusqu'alors inconnue par le détour poétique de l'Amérique qui permet à chateaubriand de consacrer de longs développements , dans son Prologue en particulier , à la nature exotique... qu'il n'a guère vue lui - même , mais dont il a la description chez d'autres auteurs.

Cette nature lui a permis de réfléchir dans son texte d'autres textes littéraires , parmi lesquels le WERTHER ( 1774 ) de Goethe occupe une grande place. Il n'est plus question de la nature de Rousseau ou des Philosophes , mais d'une nature symbolique, mirage de l'homme en quête d'identification et perdu dans la solitude post- révolutionnaire.

Il a été possible à Chateaubriand , lui - même recherchant la vie heureuse des sauvages , et exilé au moment où il écrit ATALA , de vivre une nature qu'il s'imaginait édénique , sorte de paradis terrestre peuplé de sauvages non corrompus.

Cependant , pour bien juger de la valeur de cette image , il faut l'insérer dans l'ensemble constitué des NATCHEZ et de René , où se combattent les civilisations et meurent ceux qui étaient reliés par des liens familiaux ou amoureux.

ATALA est , selon l'interprétation de J-Cl Berchet , le premier texte publié de la grande épopée de la Chute chez Chateaubriand.

 

 

 

 

 

 

 

 

ATALA par Anne-Louis Girodet-Trioson

 

 

 

( Source photos internet )

&

Les grandes oeuvres littéraires - Bordas

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FABIENNE - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Bea Kimcat 30/04/2010 19:15



Coucou du vendredi ma chère fabienne


merci pour Ida...


j'ai été enthousiasmée par le film sur la 2 sur la vie de chateaubriand...


Bon 1er mai à venir


Bizzz de Béa kimcat



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***