Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 08:00





D’origine américaine, mère de deux enfants, Pema Chödrön est devenue moniale bouddhiste. Elle est l'un des principaux disciples du maître tibétain Chögyam Trungpa Rinpoché, puis de son fils le Sakyong Mipham Rinpoche.


Pema Chödrön (Entrer en amitié avec soi-même, Editions de la Table Ronde, 1997) nous dit « Dans la méditation & dans notre vie quotidienne, il y a trois qualités que nous pouvons nourrir, cultiver & mettre en valeur.
Nous les possédons déjà, mais elles peuvent être amenées à maturité.
Ce sont : la précision, la douceur & la capacité à de lâcher –prise.






La précision consiste en :


* adopter une bonne posture,
* porter l’attention sur l’expiration (une expiration ordinaire) &
* se dire « penser », quand on se surprend en train de penser »



La douceur : est l’antidote à une précision dure & militante qui pourrait apparaître :

* « On devient attentif à chaque crispation, et on détend la zone concernée,
* Nous gardons les yeux ouverts, l’essentiel de la pratique est l’ouverture,
on ne bloque pas tout ce qui se produit d’autre, on se sent en vie dans cette salle, avec tout ce qui s’y passe &
* Chaque fois qu’on se fait la remarque « penser » on le fait avec sympathie & bienveillance,
se félicitant de l’avoir remarqué.



Le lâcher prise :


* Emerge spontanément quand on s’applique à suivre avec fidélité la technique avec précision et bienveillance.
* Comme nous suivons l’expiration, il n’y a pas d’instruction particulière
sur ce qu’il faut faire jusqu’à l’expiration suivante.
La capacité de lâcher prise & de s’ouvrir à la fin de l’expiration est inhérente à cette technique,
dans cette brèche, où on attend seulement l’expiration, sans but. »
* Le fait d’apprendre à laisser tomber ses pensées, à attendre sans but la prochaine expiration,
« on acquiert une puissance incroyable : voir que l’on a la capacité simplement de renoncer aux choses. »

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

N

enfin de compte c'est un peu ce que j'apprends au yoga de l'énergie.je crois que les femmes bouddhistes sont assez rares. Tu te souviuens d'alexandra david neel ?


Répondre
W

bjr, j'ai lu plusieurs livres de cette femme, je l'ai citée plusieurs fois sur mon blog ! merci pour cet article et bon samedi ! witney


Répondre
B

c'est intéressant... Mais je ne savais pas qu'il y avait des femmes bouddhistes...


Répondre

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***