Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 09:06

 Juste pour vous dire que cette expo est très émouvante. Nous n'avions pas pu la voir au Mémorial de Caen mais nous avons pu la voir à Oradour-sur-Glane en juillet dernier ...
En ce 11 septembre , ayons toutes & tous une pensée pour ces 2976 victimes innocentes qui se sont trouvés là ... ce jour là ...



 




 Article paru le : 30/06/2009 
 Sur les éditions : Haute-Vienne

 



Centre de la Mémoire 11 septembre 2001 : 2.976 victimes

 

Pour son exposition annuelle le Centre de la Mémoire d'Oradour propose, jusqu'en avril 2010, une rétrospective des événements du 11 septembre en hommage aux 2.976 victimes civiles.






 Le Centre de la Mémoire d'Oradour rend hommage aux victimes du 11 septembre... .

 


PERSONNE n'a oublié ces terribles images des tours jumelles s'affaissant, engloutissant 2.600 personnes devant des millions de téléspectateurs. Près de huit ans après ces attentats, le Centre de la Mémoire d'Oardour, en partenariat avec le New York State Museum et le Mémorial de Caën, retrace le fil de cette tragique journée et ses conséquences pour des millions d'Américains. En détournant quatre avions de ligne, les kamikazes d'Al Qaida perpétraient un acte innommable, à l'image de celui que la Das Reich commis à Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944.

 

Pour commémorer le dixième anniversaire du Centre de la Mémoire, son directeur Richard Jezierski a conçu une exposition inédite, qui donne des noms et des visages à un acte qui, pour beaucoup d'entre nous, reste anonyme. "

 



Des effets personnels très émouvants... .



Depuis quelques années les visiteurs qui signent le livre d'or et les courriers que nous recevons nous interpelle car beaucoup demande que l'on évoque des conflits contemporains. J'ai mené un travail de recherche avec les Américains, en me rendant plusieurs fois à Ground Zero. Les Américains ne connaissent pas le drame d'Oradour et ils étaient intéressés par ce travail sur le thème des victimes. Les similitudes sont nombreuses entre le 11 septembre et le massacre d'Oradour, victimes civiles nombreuses, recherche désespérée des corps, identification, conservation des objets et constitution d'une association des familles de victimes. On retrouve les même mots pour qualifier ces drames, des actes spectaculaires et de barbarie ".

 

Un acte prémédité

 

Pour monter cette exposition, dont le fil rouge est dédié aux victimes civiles dans les guerres, le Centre de la Mémoire a repris une partie du fonds présenté, l'an dernier, au Mémorial de Caën. Dans sa nouvelle configuration, scénographiée par Jean-Michel Ponty et l'Agence Quatre, le visiteur revit l'effondrement des tours jumelles commenté en direct par Elise Lucet. La chronologie des événements débuta à 7h59 par le décollage du vol 11 avec les preneurs d'otage à bord. Ils jetteront l'avion sur la tour n°1 à 8h46. La seconde tour est percutée à 9h03, le Pentagone est pris pour cible à 9h37 et, à 10h03, les passagers du vol 93 se sacrifient en crashant l'avion au sol.

 

Un vaste espace est consacré aux disparus et aux réactions à travers le monde. Le déblaiement et les fouilles sont mis en exergue, de même que le difficile travail de la commission d'enquête. Enfin des visages du 11 septembre surgissent des décombres, les victimes reprennent vie, tandis que les rescapés n'oublieront jamais ce jour où leur destin a basculé.

 

Témoignages et objets

 



Une mise en scène sobre et pédagogique...

 

Grâce à de nombreux films, notamment celui sur les premières 24 h, à des témoignages de rescapés, pompiers, policiers et familles de victimes, aux messages envoyés par les passagers avant le crash et à des images AFP, cette exposition permet de saisir l'ampleur de ce drame qui laissera une trace indélébile.

 

La présentation des effets personnels de victimes, de pièces provenant des avions, de restes de voitures et d'un imposant bronze de Rodin coupé en deux qui appartenait à une compagnie d'une des tours témoignent de la violence du choc.

 

Cette exposition s'achèvera, en avril 2010, par un colloque international avec les associations des familles de victimes sur le thème des victimes civiles dans les conflits contemporains. " Une guerre n'est jamais propre et chirurgicale comme on nous le dit, conclut Richard Jezierski, il est temps qu'on parle des victimes et qu'on ouvre les yeux ".

 

Exposition ouverte tous les jours, de 9h à 19h, jusqu'au 15 septembre; du 16 septembre au 31 octobre de 9h à 18h; du 1er novembre au 15 décembre de 9h à 17 h.



Lourd bilan


Ces attentats ont provoqué la mort de 2.976 personnes et blessé 2.700 autres. Une majorité de victimes, exactement 2.605, sont décédées dans les Twin Towers, 125 au Pentagone et 246 étaient à bord des quatre avions détournés. Parmi ces morts on a dénombré 343 pompiers venus immédiatement porter secours aux victimes dans les tours et 60 policiers. La plus jeune victime n'était âgée que de deux ans et la plus âgée avait 85 ans. Quatorze miraculés ont été sortis des décombres aprés l'effondrement des tours. Huit tours ont, en réalité, été détruites autour de la zone d'impact, vingt-cinq bâtiments endommagés et quatre stations de métro dévastées. Une partie du Pentagone a également été détruite. Au total ces attentats ont causé la perte de 34 milliards de dollars de biens et 150.000 emplois ont été perdus ou délocalisés temporairement. Enfin les opérations de sauvetage, nettoyage et sécurisation de Ground Zero ont nécessité un budget de 14 milliards de dollars



 

Partager cet article

Repost0

commentaires

B

Merci pour cet article émouvant pour des actes abominables...


Répondre

A ne pas oublier surtout !!!


B
NE JAMAIS OUBLIER!
Répondre
F

 Non jamais !!!


E
Bonsoir Fabienne. Tu rends un bel hommage aux victimes de ces attentats... Bonne soirée et bisous à tous les deux...
Répondre
F

Bonsoir Brigitte, quand j'ai vu cette expo en plus à Oradour , c'était prenant , tu peux imaginer avec des témoignages des parents , amis , proches des victimes , et des objets personnels et même
une statue de Rodin qui était dans un étage d'une des tours et avec le choc il ne reste que 2 morceaux récupérés dans les débris.
Passe une bonne fin de soirée, gros bisous


P
oui, Fabienne, pensons à ceux qui ont disparu en ce jour, et joignons à eux ceux qui ont aussi subit les outrages de la guerre. J'ai vu ORADOUR SUR GLANE, il y a un tel silence dans ce lieu que la souffrance , les cris transparaissent.Bonne journée
Répondre
F

 Merci pour ton soutien en ce 11 septembre 2009. J'ai découvert Oradour-sur-Glane en juillet dernier et c'est vrai qu'il y a un tel silence en ces lieux ... Beaucoup d'émotion ... Je tenais
absolument à voir cet endroit et le montrer aussi à notre petit dernier Aurélien qui nous a posé des tas de questions , pour que de telles attrocités n'arrivent plus jamais!
Bonne fin de soirée, amitiés de Normandie


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***