Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 10:34






L'escalier



On entend si souvent la question suivante :
Comment peut-on progresser malgré toutes les difficultés quotidiennes ?
C'est comme si on demandait s'il est possible de monter au deuxième étage malgré les marches. Alors que ce n'est pas malgré mais grâce à l'escalier qu'on peut monter au deuxième.

Je sais que vous pensez à une échappatoire, mais dans la vie, il n'y a pas d'ascenseur! On monte marche par marche avec ses propres pieds et aucune technologie ne peut nous remplacer. Il n'y a pas de raccourci. On ne saute pas d'étape. On ne peut aller plus vite que la musique, que sa musique.

Vivre, c'est passer consciemment par chaque instant, c'est remplir avec application chaque petit événement qui se présente, avec grand soin, avec respect même, afin que rien ne soit perdu.

Comme on goûterait un beaujolais nouveau en prenant soin de n'en perdre aucune goutte. Savourer le moindre instant, goûter la moindre chose, sentir le moindre parfum, jouir de la présence de chaque personne, éprouver la moindre peur, ressentir la plus infime douleur, apprécier chaque syllabe du chant, chaque goutte de cette immense fontaine de joie et de peine qu'est l'arbre de vie.

Tout nous fait progresser dans la mesure où l'on vit pleinement, en l'acceptant. Tout nous sert à progresser. Il n'y a pas de rôle, d'occupations privilégiées. Seule l'intensité de l'amour tendresse remplit de sens et fait monter. (Allez demander à l'étoile olympique ce qui lui donne cette incessante et tenace application à chaque jour de son long et difficile entraînement!)

Le bateau ne peut passer l'écluse avant que le niveau d'eau requis ne soit atteint. C'est l'intensité de l'amour qui fait monter l'eau et permet au bateau d'accéder à la chambre suivante. C'est l'intense amour de la lumière qui fait que la tendre pousse perce petit à petit l'asphalte.

Cette notion est sans romantisme. Ce n'est pas romantique de se lever à 6 heures pour aller travailler quand on est grippé ; ce n'est pas romantique de sortir les vidanges quand il fait moins 25 ; et sûrement pas de prendre le métro aux heures de pointe, de faire la queue pour l'autobus qui n'arrive pas, de tomber en panne, d'avoir une crevaison, de perdre sa nuit pour un bébé qui pleure, de voir la maisonnée terrassée par la fièvre, de recevoir les comptes, de remplir ses impôts, de faire les emplettes, de laver sa vaisselle, son linge ou son plancher. Mais la vie n'est pas romantique. Le romantisme est du ''wishful thinking'' ; c'est rêver à ce qui n'existe pas.

La vie des films et des téléromans nous donne l'impression que la vie doit être plus intéressante, que l'on a dû manquer quelque chose quelque part, qu'il doit y avoir quelque chose qu'on n'a pas fait comme il faut et à cause de quoi on mène une vie si plate. A cause de cela, on rêve d'une vie romantique où tout serait agréable, gentil, plaisant. Et on continue de chercher jusqu'à ce qu'on ait trouvé cette fameuse chose qui ferait passer miraculeusement du blanc et noir à la couleur.

Mais c'est moi qui aplatis ma vie. C'est moi qui ne savoure pas les instants, si bien qu'il n'y a que des vides dans ma vie avec quelques fuyantes et furieuses compensations à la taverne, au party ou au disco.

C'est moi qui attends que ma vie soit valorisée par quelque chose. Quelque chose qui viendrait comme une fée ou un maître de cirque transformer d'un coup de baguette tout cet ennui en une aventure exaltante, pour enfin vivre une vie qui serait une suite continue de moments forts. Il n'y a que moi qui puisse transformer ma vie. C'est à moi d'accepter les instants que je vis. En les refusant, c'est moi qui leur enlève toute valeur. En les acceptant, je les remplis de moi, de ma valeur, de ma réalité. Je vis une aventure unique au monde, un mélange de joies et de peines que je suis le seul à connaître. J'habite ma vie. Je ne suis pas ailleurs, absent, comme marchant à côté de ma bicyclette.

Accepter le quotidien est pour chacun la chose la plus difficile. On ne veut pas vivre sa vie, on veut vivre une vie différente, celle qu'on a rêvée ou celle des autres (la partie qui nous séduit, bien sûr, pas leur vie quotidienne, qu'on s'arrange pour oublier ou nier).

Mais on ne progresse qu'en remplissant d'une présence attentive ses petits moments sans histoire.

Lorsqu'on accepte de vivre chacun de ses instants, sans attendre autre chose, on bâtit une plénitude que rien ne peut attaquer. C'est alors que dans notre vie, rien ne se perd, qu'au contraire, tout se crée.




Partager cet article

Repost0

commentaires

R
J'aime beaucoup ton texte. Je crois qu'il faut avant tout être acteur de sa vie et " oser " pour ne pas passer à côté de l'essentiel. Le quotidien est fait de 1000 moments et il y a heureusement ces petits riens qui pimentent la vie comme le sel donne du goût à un plat. Merci de ce partage. Bisous.
Répondre
F

 Merci Roselyne pour ton commentaire qui me touche beaucoup. Heureuse que tu aies apprécié ce texte à méditer.
 J'ai déjà eu l'occasion d'en publier d'autres dans la rubrique TEXTES A MEDITER , tu peux aller  voir si cela te dit!
 bonne soirée à toi et au plaisir! bisous


E
Quel beau texte ! En es tu l'auteur ? Je crois avoir atteint cet état de sérénité et plénitude grâce à l'écriture et à l'expérience. Bisous à toi !
Répondre

 non,je n'en suis pas l'auteur mais chapeau à celui ou celle qui l'a écrit! j'aime beaucoup ce genre de beaux textes à méditer, et comme j'en ai quelques-uns , c'est avec plaisir que je les
partages avec vous , ami(e)s des blogs!


Gros bisous à toi ma chère Brigitte!


M
Bonjour Fabienne , c'est un beau texte pour méditer en effet , aujourd'hui est un jour de joie pour moi , non parce-que c'est effectivement ma féte ( oui je m'appelle Héléne , Maria dora est le prénom de ma maman ) mais parce-que un bébé est né qui me fait gravir un échelon de plus , mon arriére petit fils ( le troisiéme ) Ma petite fille de 22 ans est maman pour la troisiéme fois depuis 7 h ce matin ! Je ne peux que me réjouir de cet événement ! Merci de tes bons voeux , gros bisous
Répondre
F

 Bonsoir ma chère Maria dora et merci pour ton gentil commentaire qui me touche beaucoup! Encore toutes mes félicitations à l'occasion de la naissance de Lorenzo , je suis heureuse pour toi et
pour les parents. j'ai mis un petit mot sur ton blog cet après-midi.

Gros bious et au plaisir!


D
bonjour,
voilà en effet un texte qui porte à la méditation, c'est le moins que l'on puisse dire !
Chaque jour que nous vivons est une marche à gravir, quelquefois pénible, selon les circonstances. La rampe sur laquelle nous pouvons nous appuyer est notre entourage, mais aussi la sagesse que l'expérience nous donne.. enfin, en principe. Certains sont plus aptes à gravir les échelons, mais s'agit-il alors du même escalier ?... Enfant, j'aimais les grands escaliers pour pouvoir les descendre à une allure vertigineuse. Les risques encourus m'importaient peu alors ! Mais à toujours gravir, on s'essouffle, comme en plongée, il faut savoir respercter les paliers, ne serait-ce pour jouir de l'instant présent. Les buts que l'on se fixe peut être un moteur dans la vie, à condition de ne pas toujours courir après une chimère....
Bonne journée qui sera caniculaire chez moi (je confirme les dires de la météo).... un bon moment pour se relaxer à l'ombre et méditer.. comme tu nous le conseilles..
Bises et à bientôt, Domi
Répondre
F

 Merci chère Dominique pour ton commentaire qui me touche beaucoup. Tu trouves les mots justes et merci de les partager avec moi et les ami(e)s des blogs.
J'aime ce genre de texte à méditer  et tu peux en voir d'autres dans "  TEXTES A MEDITER" , bien sûr si cela t'intéresse!
J'ai vu que vous aviez la canicule jusque jeudi, vendredi et puis orages !!!Quand nous étions dans le Vaucluse il ya deux ans , on n'a pas eu de grosses chaleurs avec un maximum de 28°à 30°!
Je t'envoie un peu de fraîcheur des côtes normandes!

 Et au plaisir! Bisous


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***