Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 08:00








LES COQUELICOTS DE LA GRANDE GUERRE









Le coquelicot du jour du Souvenir . La Grande Guerre . 1914 -1918

" Au Champ d'honneur"

(Adaptation du poème: In Flanders Fields,
de John McCrae)






Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.

Nous sommes morts
Nous qui songions la veille encor'
À nos parents, à nos amis,
C'est nous qui reposons ici
Au champ d'honneur.

À vous jeunes désabusés
À vous de porter l'oriflamme
Et de garder au fond de l'âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur.


*Adaptation française du major Jean Pariseau *






On reconnaît le coquelicot comme le symbole du souvenir à la mémoire des soldats du Canada, des pays du Commonwealth britannique et des États-Unis qui sont morts à la guerre. Cette fleur doit son importance au poème Au champ d'honneur composé par le major John McCrae (nommé plus tard lieutenant colonel), un médecin du Corps de santé de l'Armée canadienne, au cours de la deuxième bataille d'Ypres, en Belgique, en mai 1915.






Les références au coquelicot aux première et dernière strophes du poème de la guerre le plus lu et le plus souvent cité ont contribué à donner à la fleur le statut d'emblème du souvenir et de symbole d'une croissance nouvelle parmi la dévastation laissée par la guerre.




Partager cet article

Repost0

commentaires

Picardine 17/10/2009 08:35


Bel hommage que tu as réalisé là encore . Il est vrai que la Normandie a aussi bcp souffert, tout comme la Picardie. Les cimetières canadiens asutraliens
ont en trouvent dans tout l'environnement, au village aussi d'ailleurs.
@+ Picardine


Bea kimcat 08/08/2009 19:32

Un coquelicot de mémoire...

FABIENNE 08/08/2009 22:29


Et oui, cela me touche pronfondément en mémoire à la grande guerre!
Un bel hommage que le coquelicot soit devenu un symbole du souvenir.
Bonne fin de soirée et douce nuit ma chère Béa!


JACQUELINE 07/08/2009 18:38

Bonsoir ! j'ai eu tort de ne pas venir plus souvent sur votre blog! je vais le mettre désormais dans mes liens pour ne pas vous perdre.Je publie aujourd'hui ma première contribution à votre communauté et je vais y insérer les articles passés.A très bientot!Bien amicalement

DENIS ET FABIENNE 08/08/2009 09:11


tellement heureux que notre amour pour Camus permettent à nos blogs de communiquer et merci pour ces textes mis dans "notre" communauté" car elle appartient à tous
et Camus est tellement lié aux lieux où il a vécu que c'est un plaisir de lire les tiens


Domajj 07/08/2009 09:19

Merci pour cette magnifique vidéo... pour ces magnifiques photos et pour ce magnifique texte... Je suis contente que le coquelicot soit l'emblême du devoir de mémoire... c'est important... enfin pour moi...J'ai un bloggeur qui vit dans la Somme qui m'envoit depuis que j'ai mon blog des informations sur les coquelicots par rapport à la bataille de la Somme... c'est sympa... ça va me permettre de parfaire mon éducation...Bonne journée à vous. @bientôt. Gros bisous. Avec toute mon amitié sincère. Domajj

FABIENNE 07/08/2009 22:34


Bonsoir, je suis contente que tu aies apprécié cet article qui prouve oh combien, le coquelicot est une fleur qu'il faut respecter en mémoire à la grande guerre.
Je me doutais en l'écrivant que tu serais intéressée par cet article ma chère Domajj. 
Je te dis Bonne fin de soirée et douce nuit à toi gentil coquelicot qui réchauffe mon coeur ...

 Gros bisous de
Normandie,


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***