Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 18:10





Cependant les rendez-vous hebdomadaires avec Zola et son cénacle d'amis écrivains, Huysmans, Céard, Hennique et Alexis , se font de plus en plus proléfiques.
Les écrivains se réunissent chaque jeudi dans la propriété de Médan que Zola a pu s'offrir grâce au succès de " L'Assommoir " et , de ces réunions , naît un ouvrage collectif baptisé " Les soirées de Médan ". Six nouvelles ayant pour thème commun la guerre de 1870 répondent aux critères naturalistes.






Flaubert donne son accord pour l'édition. Un volume de vers est publié , qui reçoit aussi un acceuil d'estime , tandis que " Boule de suif ", deuxième nouvelle du recueil après " L'attaque du moulin " de Zola , est un succès fulgurant.
La nouvelle connaît plusieurs éditions parallèles. Maupassant devient célèbre. La grande presse s'arrache ce nouveau talent pour des chroniques ou des feuilletons.
Cependant la joie de l'auteur ne durera qu'un temps. L'élève devenu écrivain , le maître peut s'éclipser.
Le 8 juin 1880 , Flaubert meurt subitement d'une attaque d'apoplexie. Maupassant assume l'essentiel des préparatifs de la cérémonie mortuaire. Il regagne ensuite paris dans une tristesse profonde qui vient ombrager sa toute récente gloire littéraire.
La disparition de Flaubert l'affecte profondément au point de se sentir abandonné de son père.
Plus personne ne sera en mesure de l'aider , de le guider. Maupassant doit à présent assumer seul sa carrière.
Maupassant tarde à faire le deuil de son ami et ses écrits s'en ressentent.
Mais après un douloureux isolement de quelques mois , sa plume reprend son rythme qui , très vite , devient frénétique.

Entre ses nombreux articles , ses contes et nouvelles publiés à une fréquence quasi quotidienne dans les plus grands journaux , Maupassant gagne suffisamment sa vie et se fait mettre en disponibilité.
Mais sa santé qui semble s'aggraver l'inquiète de plus en plus. Il repense à Flaubert qui, avant de disparaître , lui sommait de consulter un médeci au plus vite afin d'anéantir tous les signes dérangeants qui l'affectaient.
Maupassant quitte la rue Clauzel et emménage au 83 Rue Dulong , dans le quartier des Batignolles. C'est là , en 1881 , qu'il écrit " La Maison Tellier " ( premier recueil de nouvelles dont la très célèbre " Une partie de campagne ") qui sera publiée la même année et qui connaît aussitôt un vif succès.





La Maison Tellier se situe à Fécamp " derrière l'église Saint- Etienne " , elle n'est autre que le reflet des " maisons " que Maupassant fréquente assidûment.
Dès lors le débit s'ccélère encore. Un an plus tard est publiée " Mademoiselle Fifi ", l'histoire d'une prostituée qui , comme son aînée " Boule de Suif " , est confrontée à l'ennemi prussien.



Il se rend en Bretagne et y suit l'itinéraire de Flaubert et de Maxime du Camp dans " Par les champs et par les grèves ".

A SUIVRE ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
Suite à ta biographie,j'ai trouvé le premier roman de Maupassant "une vie" que j'ai dévoré. Je lirai d'autres livres de lui, merci pour cet excellent article
Répondre
S
Maupassant... Sans doute l'un des mes auteurs préférés. Je m'aperçois, quelle honte, que mon panthéon littéraire a bien du mal à dépasser le XIXe siècle, et il faut la beauté du verbe de Proust pour m'y conduire.Mais je ne cesse de revenir vers Dumas, Zola, Hugo et... Maupassant.Il a le talent extraordinaire de poser en quelques mots ou quelques pages un univers complet et riche que les auteurs d'aujourd'hui, moi le premier, mettent des romans entiers à construire. Les plus simples des nouvelles de Maupassant (ses romans sont d'ailleurs souvent une réécriture de plusieurs nouvelles articulées avec bonheur) nous en disent beaucoup plus que les plus longs romans à succès d'aujourd'hui.Merci à vous deux de nous le rappeler par ce bel article.
Répondre
D

en effet j'ai aussi un grand faible pour la littérature du 19e siècle dont Maupassant
mais il y a aussi de très très grands auteurs depuis dont Camus, Hemingway... Sepulveda...


B
je ne le lis pas... Vu que je ne lis jamais, mais j'aime le voir à la télé... Bisous.
Répondre
M
bonsoir denis et fabienne, un article très intéressant à lire, je vous souhaite un bon wk prolongé, bisous
Répondre
D

 Bonsoir chère revelise, et oui, je continue ma biographie sur Maupassant . Heureuse que tu aies apprécié! Bon week-end prolongé à toi aussi, nous serons en Belgique pour 4 jours ( Mer du
nord). Biz, fabienne & denis


C
un grand cercle. clem
Répondre
D

Tout à fait ! Bonne soirée, bises, fabienne


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***