Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 22:19





J'ai lu ce livre parce que j'avais entendu dire que l'auteur était un des plus grands écrivains anglais vivants.

Alors, chez un bouquiniste, je suis "tombé" sur "Les chiens noirs".

Et c'est ainsi que j'ai pu entrer dans un univers que je qualifierai de très particulier.

La narration cotoie l'Histoire la plus brûlante du 20e siècle.

Ainsi, par exemple, le chapitre 2 s'intitule "Berlin". Et brusquement, suite à un appel téléphonique, on part avec le narrateur à Berlin et pour l'un des événements les plus marquants de l'Histoire du 20e siècle et des plus symboliques : la chute du mur de Berlin.  On déambule parmi la foule en ces jours mémorables de novembre 1989. Et Jeremy, le narrateur du livre, ancien communiste, apprécie d'autant cette marche en avant.





(Pour ma part, la chute du mur me fait penser au très grand violoncelliste Mstislav Rostropovitch 
jouant devant le mur. On ne retrouve pas cette image dans le livre mais la symbolique de la "chute" après le joug communiste).

Dans le chapitre 4, on se retrouve en pleine seconde guerre mondiale avec l'antagonisme entre résistants et collaborateurs dans le sud de la France.

Etant passionné d'Histoire, j'avoue que j'ai surtout apprécié ces passages historiques.

Mais on peut aussi lire le livre pour cette étrange aventure avec les "chiens noirs", ces chiens qui rôdent et ont fait du mal, meurtrissent à jamais June.

L'objet essentiel du roman reste la narration par Jeremy, mélangant les époques et les lieux, pour essayer de cerner sa belle-mère June Tremaine et de retracer des pans de sa vie, comme s'il avait été plutôt "amoureux" de la mère que de la fille malgré les apparences de vie harmonieuse pour le couple formé de Jeremy et Jenny...

On peut ne pas adhérer à ce morcellement de l'histoire de cette famille et de l'Histoire européenne dans ce roman mais on ne sort pas indifférent après la lecture ce texte. 

Alors, je pense que Ian McEwan fera à présent partie des auteurs que j'aurai envie de retrouver de temps à autre.  A vous de juger aussi...

 Quelques mots sur l'auteur :


 

 

 

 





Né le 21 juin 1948 à Aldershot, Ian McEwan a passé une grande partie de sa jeunesse en Extrême-Orient, en Lybie et en Allemagne. Il a fait ses études à l'University of Sussex et à l'University of East Anglia.

Dans les années 1970,  il s'impose sur la scène littéraire britannique avec deux recueils de nouvelles "Premier amour, derniers rites" et "In-Between the sheets".

Viendront ensuite des romans et des pièces radiophoniques.

L'univers de l'auteur est un monde sordide où règne un malaise permanent. Ainsi dans "délire d'amour" - 1997, sommet d'humour noir et de de cruauté;

En 1998, Ian McEwan reçoit le Booker Prize pour "Amsterdam".

Enfin, lors de cette rentrée littéraire de 2008 - 2009, il a été très remarqué pour un court roman ""Sur la plage de Chesil" Gallimard.

Bonne lecture et n'hésitez pas à me dire ce que vous ressentez à la lecture de cet écrivain.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

dasola 16/01/2009 06:53

Bonjour, merci pour cet article sur Ian McEwan: le résumé donne envie de lire ce roman que je ne connais pas. J'ai vraiment découvert Ian McEwan pour Expiation (adapté au cinéma avec le titre Reviens-moi). Le livre est un chef d'oeuvre, le film beaucoup moins. J'ai aussi lu Délire d'amour et Samedi. L'univers de cet écrivain est en effet particulier. Les relations entre les personnages sont teintées la plupart du temps de cruauté, de masochisme. En revanche, j'ai été déçue par "Sur la plage de Chesil" qui a ses fans. Les relations homme-femme, les rapports humains en général sont au coeur des romans de McEwan.

DENIS ET FABIENNE 18/01/2009 09:17


j'ai surtout aimé l'atmosphère que s'inspire de l'Histoire et notamment la chute du mur de Berlin
à mon tour aussi de découvrir d'autres livres de l'auteur. i je lis bien,Expiation est à lire absolument, je le note
bon dimanche amitiés
denis


Florinette 15/12/2008 11:15

Je n'en ai lu qu'un seul "Le jardin de ciment", mais j'ai bien l'intention d'en découvrir d'autres !

DENIS ET FABIENNE 15/12/2008 19:46


de même pour moi donc
écrivain à suivre ... sans se laisser mordre par ses chiens ...
en tout cas, rien que pour errer dans Berlin en cette fin novembre 1989, "les chiens noirs" est à lire
denis


keisha 13/12/2008 08:48

J'ai lu Expiation, et je le recommande !

DENIS ET FABIENNE 14/12/2008 21:14


merci pour ce conseil
j'ai noté
denis


sylire 12/12/2008 23:34

Je compte lire "sur la plage de Chesnil". Pour l'instant je n'ai encore rien lu de cet auteur.

DENIS ET FABIENNE 14/12/2008 21:14


bonne future lecture
il faut au moins lire un de ses livres et aller plus loin après je pense
denis


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***