Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 20:58



 Voici l'histoire d'une toute petite héroïne qui mérite d'occuper une place immense dans la littérature. Car Trudi Montag est un personnage, un vrai , de ceux dont on se souvient longtemps après les avoir quittés.
Née en 1918 dans une petite ville allemande , Burgdorf , écrasée par les années de guerre, élevée par son père, Trudi grandit avec un immense besoin d'amitié et d'affection qui se heurte aux railleries et aux jugements extérieurs .
Mais elle ne baisse jamais la tête et avance dans la vie en récoltant confidences et secrets inavouables, en observant avec lucidité sans complaisance tous ceux qui l'entourent : parents , amis, voisins...
Sous la plume brillante d'Ursula Hegi , ces quelques 650 pages , qui se dévorent d'une traite , dressent le portrait d'une Allemagne qui bascule dans le nazisme, avec une galerie de personnages savoureux, tour à tour révoltants , touchants et extraordinairement proches.
Histoire d'une vie, mais aussi histoire d'un pays , "  Trudi la naine " est un très grand roman .                                                                                                               
     


                                                                           


                                     Livre paru chez GALAADE éditions




Quelques phrases du livre pour vous mettre dans l'ambiance et peut-être vous donner envie de le lire .


Enfant ,Trudi Montag croyait que chaque être humain savait ce qui se passait dans la tête des autres. C'était avant qu'elle comprenne en quoi sa différence faisait sa force. Et son angoisse ! En quoi , aussi , c'était un péché que de pester contre un Dieu impuissant. Mais avant cela, pendant de longues années , elle avait prié pour pouvoir grandir .
Tous les soirs, elle s'endormait en priant pour que , pendant son sommeil , son corps s'allonge et grandisse jusqu'à égaler en taille celui des autres filles de Burgdorf. Pas forcément la taille des plus grandes , comme Eva Rosen  , qui allait  devenir , un temps sa meilleure amie à l'école ; non, simplement un corps avec des jambes et des bras normaux , ainsi qu'une petite tête bien proportionnée .
Pour plaider sa cause auprès de Dieu, Trudi se suspendait au linteau des portes avec les doigts , jusqu'à que ceux-ci s'engourdissent, persuadée qu'elle était de sentir ses os s'allonger ; bien des soirs , elle enroulait sur sa tête deux foulards en soie appartenant à sa mère, l'un autour du frond, l'autre noué sous le menton , pour empêcher sa tête de grossir .

Si vous voulez connaître la suite ..., il faudra le lire ! Vous ne serez pas déçu(e)s ... 

Trudi la naine ( Stones from the river ) par Ursula Hegi  a été traduit de l'américain par Clément Baude . Ce roman a été publié en 1994 aux Etats- Unis. C'est la 1ère fois qu'un de ses livres est traduit en français.


                                          



Quelques éléments biographiques sur Ursula Hegi


                                           


Ursula Hegi est une enfant de l'après-guerre allemand, née en 1946 près de Düsseldorf . A 18 ans , elle part pour les Etats- unis , où elle étudie l'écriture à l'université du New Hampshire. Elle l'enseignera ensuite pendant 15 ans , avant de devenir critique littéraire pour The New York Times , le Los Angeles Times et The Washington Post.
Ses premiers livres , Intrusions ( 1981 ) et Unearned Pleasures ( 1988 ), ont pour décor les Etats- unis. C'est avec la quarantaine que lui vient l'envie d'écrire sur son pays d'origine et la chape de culpabilité qui pèse sur l'Allemagne après la Shoah.
Elle publie alors " Floating in My Mother's Palm " en 1990, un conte partiellement autobiographique et " Tearing the silence : On Being German in America " en 1997.
Elle est aussi titulaire de nombreux prix pour ses essais et ses romans.


Fabienne

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
Oui, c'est effectivement l'épaisseur du livre qui m'avait fait hésiter mais si c'est passionnant, je ne devrais pas voir passer les pages!
Répondre
D

C'est vrai que l'épaisseur du livre peut faire peur mais il est bien écrit et se lit facilement . Alors , si tu as envie de le lire, n'hésites pas!
Amitiés, fabienne


A
Ce commentaire est très convaincant! J'avais déjà aperçu ce roman dans ma bibliothèque mais j'hésitais à l'emprunter - je sauterai peut-être le pas lors de mon prochain passage!
Répondre
D

Bonsoir, merci pour votre commentaire et si vous avez l'occasion de le lire , n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé! C'est un gros livre mais il se lit très facilement et quand on le
commence , on n'a pas envie d'arrêter!
Amicalement, Fabienne


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***