Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 08:48

 

 

 

 Paul Delvaux

 

Peintre surréaliste
Antheit 23.09.1897 - Ste-Idelsbald, 20juillet 1994

                 

                              

 

 

 

 

Son milieu familial bourgeois demeure réticent aux goûts que manifeste le jeune Paul Delvaux pour la peinture mais il accepte la voie de l'architecture, à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles (1916-1917). Cependant, la vocation de Delvaux est ailleurs...

Il participe à la vie artistique (expositions, revues, le groupe Sillon, rencontres...) et peint ses premières gares (1922). Influencé par Ensor et par de Chirico, il fait la connaissance de René Magritte.

Après une période impressionniste, il évolue vers une période expressionniste que confirme la révélation d'une rétrospective Permeke (1930). Mais c'est l'exposition surréaliste du Minotaure (1934) avec Magritte, Ernst, Dali et surtout de Chirico qui lui fait prendre conscience d'un nouvel univers où le rationnel, les conventions, les interdits sont, sinon abolis, du moins détournés par les voies de la poésie, de l'imaginaire, du symbole aussi, et par lesquelles Delvaux trouvera à la fois un exutoire à son anxiété et le miroir fidèle de son discours intérieur. Influencé par Magritte, par Dali, par Ingres, sa personnalité s'affirme néanmoins authentique et nouvelle, traversée de thèmes et d'éléments récurrents. Il est le peintre des trains, des nus et des squelettes. Après avoir participé à quelques expositions internationales, avec André Breton notamment, et préparé de nombreux décors de théâtre, le professeur de peinture monumentale à l'Ecole nationale supérieure d'Art et d'Architecture (La Cambre 1950 à 1962) s'impose progressivement après 1945, même si la crudité apparente de certaines images heurte encore quelque peu le public. Les rétrospectives et les cérémonies d'hommage sont innombrables. Il figure parmi les tout grands ambassadeurs culturels qu'a produits la Wallonie.

Est-il un surréaliste ? Pas toujours. Je ne suis pas un inventeur de formes [...]. Je suis plutôt, disons, un naturaliste: je ne déforme pas la nature et je ne le veux pas, répond Delvaux . Dans ses tableaux, chaque élément s'identifie avec un aspect du réel, mais les composantes troublent les données naturelles du monde quotidien.

Comme Magritte, Delvaux a répudié l'expressionnisme flamand. Chez lui, tout est raisonné, composé, limité. Il s'est retrouvé par une inclination fatale, involontaire, sur le terrain natal de la latinité. Sous son doigté, l'objet échappe à la matière et saisit une signification de densité immédiatement cérébrale. Imprégné de culture latine, il en est l'un des messagers. La gloire qui l'introduit dans l'histoire mondiale de la peinture est celle d'un artiste wallon de dimension considérable.

 

     

 

Quelques peintures de Paul Delvaux , pour le plaisir des yeux !

 

 

 

 

 

                                      

 

 

                              

 

 

 

 

                               

 

 

 

 

 

 

                               

 

 

 

                             

 

          

                           

                                   

 

 

 

 

 

 

 

                                

                                       

                                                         

                                                              Paul Delvaux au travail dans son atelier

 

 

 

 

 

                Et voici le Musée Paul Delvaux qui se situe à la Côte Belge , à Koksijde

 

 

 

 

                   

 

 

 

                                      Nous avons visité ce musée et cela en vaut vraiment le détour !

Vous pourrez voir de splendides salles en souterrain  , l'atelier du peintre et des objets personnels dont bien sûr des trains miniatures .

                               

 

Musée Paul Delvaux
Paul Delvauxlaan 42
8670 Koksijde (Sint-Idesbald)
Tél : 0032 58 52 12 29
Fax : 0032 58 52 12 73
info@delvauxmuseum.com
www.delvauxmuseum.com

 

 

 

Fabienne

Partager cet article

Repost0

commentaires

S
Plusieurs fois déjà j'ai visité ce musée exceptionnel.
J'aime particulièrement ses femmes nues, habillées de pureté et de recueillement.
Répondre
D

Delvaux a peint des trains et des femmes tout au long de sa vie et il a su en tirer le meilleur parti. Cela parait"hyperréaliste" mais en même temps, il crée de l'espace dans ses toiles et il est
pour nous un des très grands peintres du 20e siècle
amitiés
denis et fabienne


D
Bonjour Fabienne et Denis,

Merci pour cette exposition de quelques oeuvres de Paul Delvaux.
J'aime bien la seconde et la troisième toile. L'ambiance de la nuit de pleine lune, donne un rendu légèrement surréaliste aux oeuvres.
Effectivement, l'artiste aimait reproduire des trains.
Belle documentation sur ce peintre contemporain.
Musée à visiter, pour en capter toute la richesse.
Amitiés.
dédé.
Répondre
D

Le musée delvaux est à visiter impérativement pour ceux qui aiment ses peintures.
Il a été le concepteur de l'espace de son musée et il a su mettre en valeur ses tableaux qui peuvent paraitre surréalises ou hyperréalistes, comme on le ressent en soi. Une certitude, on ne peut
être indifférent devant ses tableaux
amitiés
denis et fabienne


S
Merci pour la découverte. Si un jour je passe par là...
Répondre
D

Si tu as l'occasion d'aller dans ce coin là, n'hésite pas à visiter le musée Paul Delvaux, tu ne seras pas déçue...Nous y sommes déjà allés mais nous y retournerions bien volontiers !
Amitiés,
Fabienne


A
Il y a pas mal d'années, il y a eu une expo Delvaux au château de Vascoeuil, j'avais énormément aimé.
Répondre
D

Bonsoir chère Aifelle ! merci pour ton com ! Heureuse que tu aies aimé l'expo Delvaux et si un jour tu as l'occasion d'aller sur la côte Belge, n'hésite pas à aller visiter le musée , il est
magnifique et le terme n'est d'ailleurs pas assez fort pour le définir!
Amitiés,
Fabienne


C
Je suis contente que tu parles de ce musée. Je l'ai visité aussi et j'ai été très agréablement surprise par les oeuvres et aussi par leur magnifique mise en scène (alors que la maison elle-même ne paie pas de mine....)

Je découvre ton blog en même temps...
Répondre
D

Bonsoir Cathe ! Merci pour ton commentaire et tu dois t'en douter , je suis Belge , mariée à un Normand et j'essaie par le biais du blog de faire découvrir également la culture Belge que ce soit en
peinture, poésie , BD, littérature, etc...
J'ai beaucoup aimé la visite du musée Delvaux et si l'occasion se présente , j'y retournerai !
Amicalement,
Fabienne


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***