Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 10:09

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                  Philippe Delerm a le goût de la simplicité . Ses bouquins lui ressemblent !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Les chemins nous inventent. Il faut laisser vivre les pas" , écrit Philippe Delerm .

Des années durant, accompagné de sa femme, Martine, lui griffonnant des notes, elle prenant des photos, il s'est perdu à plaisir dans la campagne normande et la vallée de la Seine.

Ainsi, au gré du temps, s'est constitué ce livre.

Forêts, chemins, villages aux noms charmeurs - Verneuil , Mortemer , Misery ... - sonnant à l'oreille comme un écho proustien , où passent quelquefois d'illustres souvenirs, Claude Monet à Giverny, la véritable Emma Bovary dans le véritable Yonville ...

Aux antipodes du tourisme pressé et des sites prioritaires , nous apprenons ici à capter les magies discrètes , la lumière d'un matin d'hiver, le chant d'une fontaine, la courbe d'une rivière.

Balade, flânerie, promenade ? Plus encore : un art de vivre , une manière d'être au monde.

Une philosophie, peut - être .

 

 

 

 

Nous avons rencontré Philippe & Martine Delerm au chateau de Beaumesnil lors d'un salon du livre . Ce fut une rencontre bien sympathique dans un magnifique décor et Philippe Delerm écrit dans son livre qu'il aime bien Beaumesnil et la façon dont le chateau s'inscrit dans la paix du village .

 

 

 

 

   

 

 

 

   

 Dans le chateau , vous pouvez visiter le Musée de la Reliure qui témoigne de   l'extraordinaire travail des relieurs du XVI è siècle à nos jours.

 

 

 

 

Il est né le 27 novembre 1950

Il est professeur de Lettres au Collège Marie Curie à Bernay.

 

Philippe Delerm parle de lui :

 

 

"J'ai eu une enfance très heureuse, très riche en présences affectueuses, et je crois qu'une des principales raisons qui m'ont poussé à écrire, c'était de vouloir donner à mon tour quelque chose en échange, et comme en remerciement. Mes parents étaient instituteurs dans des petits villages de la région parisienne où avaient vécu les peintres impressionnistes (Auvers sur Oise, Louveciennes). Mais, ils étaient d'origine méridionale (Tarn et Garonne) et j'ai toujours passé mes vacances dans le sud-ouest, près de Moissac. J'aimais beaucoup la lecture et le sport.
Plus tard, j'ai rencontré à la faculté de Nanterre celle qui allait devenir ma femme, Martine. Elle aussi était très attachée à l'enfance. Nommés tous les deux professeurs dans l'Eure en 1975, nous avons trouvé à Beaumont le Roger un rythme de vie qui nous a permis de nous consacrer à la fois à notre métier d'enseignant et à nos rêves de création. Les balades en forêt avec notre petit garçon Vincent, devenu grand aujourd'hui, l'amitié des enfants à travers les cours, mais aussi des clubs théâtre, athlétisme, football, dessin, tout cela forme un tout où les livres ont leur place, à cause de tout le reste.
Tous ces petits détails biographiques expliquent assez bien je crois les deux pôles autour desquels gravitent mes pages : d'un côté, le guetteur d'enfance et de mémoire, de l'autre le buveur de petits instants découpés dans le présent."

 

 

 

Et oui, le chanteur Vincent Delerm n'est autre que son fils !

Très sympathique également car nous avons assisté à un de ses premiers concerts  , très intimiste à Montivilliers et nous avons eu la chance de discuter avec lui .

 

 

 

 

                                                   

Fabienne


Partager cet article

Repost0

commentaires

noisette27 04/01/2009 12:14

je continue de naviguer sur votre blog. j'ai visité le château de Beaumesnil il y a très longtemps j'ai un excellent souvenir du musée de la reliure. Philippe Delerm je connais mais je n'ai rien lu de lui il est passé aux actualités un samedi, il y a plusieurs mois où il parlait du département de l'eure. Notre fille caroline a souffert le"martyr" sur une analyse à faire sur "le porte monnaie" qu'avait écrit cet écrivain, au cours d'un de ses examens passés, elle en garde un mauvais souvenir (lol)
De loin en loin je regarde leur fils vincent qui a l'air d'avoir beaucoup de personnalité, il nous a bluffé un jour on zappait sur canalplus, où il y a un pseudo comique que de nom qui commençait à vouloir "le casser",vincent delerm lui a tourné le dos et a pris un journal il a été génial, le pseudo comique de canal plus est partit fou de rage du plateau, nous on n'a bien rit, c'était bienfait enfin quelqu'un qui a eu le courage de lui donner une bonne leçon rien qu'en lui tournant le dos et proprement et avec classe. C'est avoir de la personnalité, mais vu les parents qu'il a je pense que celà "coule de source"

DENIS ET FABIENNE 05/01/2009 14:13


Merci pour ton commentaire chère noisette27 , nous avons pris plaisir à le lire! Amitiés, Fabienne & Denis


Aifelle 01/12/2008 13:27

J'aime bien aussi Philippe Delerm, j'ai ce livre là depuis un moment, il est très agréable.

DENIS ET FABIENNE 01/12/2008 20:28



Heureuse que tu apprécies Philippe Delerm ! nous l'avons rencontré avec son épouse Martine au salon du livre qui se tenait au chateau de Beaumesnil , ce sont des gens simples et charmants! J'aime
beaucoup sa façon d'écrire et son épouse dessine à merveille !


Bonne soirée, Fabienne



Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***