Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 21:42




Comme je l'avais promis lors d'un premier article sur la "saga" Mann, voici la suite avec cet épisode 2.

Après le fils, le père dit "le magicien" par Klaus.

LES BUDDENBROOK - LE DECLIN D'UNE FAMILLE

639 pages - Points - Seuil

Comme presque toujours avec les Mann, commencer un livre est toujours une longue aventure car 639 pages d'une écriture serrée ne se lit pas en quelques minutes mais en quelques semaines.

Et chaque fois, le plaisir du texte finit par envoûter le lecteur patient et attentif.

Le sous-titre est très important : "le déclin d'une famille.

Quand on sait que le livre a été écrit et publié par un jeune homme de 26 ans, on ne peut qu'être surpris de sa maturité intellectuelle. Et puis, pour ma part (j'aimerais savoir si d'autres lecteurs ont eu cette même sensation), ce livre est une prémonition de l'issue de sa propre descendance car inéluctablement ses enfants sont plutôt allés vers la "décadence familiale" dont il parle, malgré tout le respect littéraire qu'on peut leur porter et que je leur porte.

Quelques rappels biographiques :

Thomas mann nait à Lübeck en 1875.
Il publie "Les Buddenbrook" en 1901
Puis il publiera, entre autre, Tonio Kröger (1903), La mort à Venise (1912), la Montagne magique (1924).
Il reçoit le Prix Nobel de Liitérature en 1929 puis va devoir quitter l'Allemagne en 1933, année d'arrivée au pouvoir d'Hitler. Il va aller en Suisse, en France avant de partir s'installer en Amérique du Nord.
Il rentre en Allemagne en 1952 car il ne pouvait imaginer rentrer plus tôt compte tenu de l'atmosphère pesante de l'Allemagne d'après-guerre.
Il meurt à Zûrich en 1955 après avoir écrit dans les années 1930 à 1950 une tétralogie biblique autour de Joseph et surtout l'un de ses chef d'oeuvres "Docteur Faustus".

"Les Buddenbrook" raconte donc l'histoire d'une famille bourgeoise au 19e siècle en Allemagne. 4 générations vont se succéder dans une ville qui est Lübeck, sa ville de naissance. Thomas Mann montre la "dégénérescence biologique" de cette famille. Le plus jeune à être présenté est Hanno, un jeune prodige musicien, qui vit dans son monde. Il meurt jeune à 15 ans et la famille semble s'éteindre avec lui, l'artiste de la famille... Famille ruinée... Finies les vacances enchanteresses en bord de mer dans la propriété familiale...  Un Docteur Faustus avant l'heure, peut-être.

Ce livre est une véritable chronique de l'Allemagne du 19e siècle, si l'on veut résumer en une phrase ce livre de 639 pages.

N'oublions pas de souligner l'immense travail de la traductrice : Geneviève Bianquis, car on oublie toujours de préciser qu'à défaut de lire en langue originale, il faut accepter la lecture en traduction en espérant à chaque fois que le traducteur a été à la hauteur.

Dernière précision : ce livre peut paraître austère mais l'auteur n'hésite pas à jouer sur l'humour tout au long du texte.

Bonne lecture et n'hésitez pas à me donner vos impressions sur ce livre magnifique que l'on peut oser déclarer comme "chef d'oeuvre".

Denis

PS : le prochain épisode devrait parler d'un livre sur les Mann paru récemment...

Partager cet article

Repost0

commentaires

val 15/11/2008 13:57

Cet article m'a donné envie de lire ce livre! Merci Denis de nous faire partager ces informations!

DENIS ET FABIENNE 15/11/2008 15:16


Et oui ce livre est à lire. Les blogs servent aussi à cela, faire découvrir et lire des livres ou auteurs qui nous sont chers.
Nous continuerons dans cette lancée.
Amitiés
denis et Fabienne


emmanuelle grangéemmanuelle grangé 14/11/2008 23:13

je vous découvre (tous les deux ?)sur un auteur très cher. n'arrêtons pas de parler de TM. ses nouvelles sont formidables aussi. merci d'être venu (s) me voir.

DENIS ET FABIENNE 15/11/2008 15:14



bonjour,
en effet Thomas Mann est à lire absolument et à faire connaitre : les blogs peuvent y aider
quelles nouvelles avez-vous particulièrement aimé?
Quant à votre blog, je (Denis) le suit depuis quelque temps car vous y écrivez des textes très intéressants.
Nous allons mettre un lien avec votre blog
amicalement
Denis et Fabienne



sybilline 14/11/2008 22:39

Je n'ai pas lu ce chef d'oeuvre encore, mais j'ai été transportée par la célébrissime "Montagne magique"

DENIS ET FABIENNE 14/11/2008 22:53


ce livre est plus facile à lire car moins philosophique que "la montagne magique"
il a un énorme "charme" littéraire mais bien sûr "la montagne magique" dont je parlerai sans doute plus tard a été inoubliable pour moi et je l'avais de plus entendu en feuilleton sur France
Culture il y a bien longtemps... on ne se lasse pas de tels livres
amitiés
denis 


Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***