Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 16:21
Mères de Théodora Dimova (Syrtes - poches)

Mères de Théodora Dimova (Syrtes Poches - janvier 2019 - 204 pages)

Traduit du bulgare par Marie Vrinat - première édition française 2006

------------------------------------

Andreia, Lia, Dana, Alexander, Nikola, Deyann, Kalina ont un point commun : ils sont adolescents, ont 14 ans et sont dans la même classe avec sept autres élèves, tous disciplinés autour de leur professeure, Yavora, qu'ils vénèrent.

Et tous ont rendez-vous avec Yavora pendant la finale de coupe du monde de football. Une coupe du monde que tous les parents des adolescents ont hâte de voir.

Ce roman présente les sept principaux adolescents dans leur contexte de vie à Sofia, une vie souvent difficile avec des parents déchirés ou absents.

Par exemple, Andreia vit avec une mère dépressive et un père qui vit surtout chez sa maîtresse; Lia voudrait être danseuse mais partir étudier à Paris est trop coûteux et son père refuse un prix littéraire avec l'argent sale des mafieux bulgares; Dana vit avec un père ivrogne et chômeur pendant que sa mère est partie vivre en Grèce comme dame de compagnie...

Sept parcours chaotiques et tous se confient à un moment ou à un autre à Yavora très disponible pour eux et porteuse souvent de bonnes nouvelles pour que ces jeunes ados puissent s'épanouir.

Mais on pressent qu'il va se passer quelque chose avec Yavora, car à chaque fin de partie concernant le parcours de chacun d'eux, ils sont confrontés à un interrogatoire de police.

Dans la postface au roman, l'auteure raconte qu'elle s'est inspirée d'un fait réel qui a concerné des adolescents de 14 ans  mais je n'en dis pas plus pour ne pas tuer le suspens de ce magnifique roman.

Pour moi, ce livre s'apparente à un chef d'oeuvre tellement la narration est brillante, tombe juste tout le temps avec de longs temps de phrases qui s'enchainent sans passage à la ligne et qui pourraient s'assimiler à des litanies. On vit au cœur de la vie de chaque adolescent prisonniers de ces mots terribles qui racontent ces vies au bord de l'asphyxie dans un pays tout aussi oppressant.

 

A lire absolument,

Denis

Mères de Théodora Dimova (Syrtes - poches)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***