Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 16:55
La littérature nous sauvera - Matricule des Anges n°200

Je suis fidèle lecteur du Matricule des Anges depuis ses débuts, en 1992.

En février 2019, le numéro 200 est paru avec pour titre :"La littérature nous sauvera".

Quand on est lecteur, on ne peut qu'acquiescer à une telle "revendication".

Et pour répondre à cette question, la rédaction a eu l'idée de demander à ses chroniqueurs et à quelques "passeurs" (essayistes, traducteurs, éditeurs...) de nous dire quel est le livre qui les a marqués.

C'est une belle occasion de lister ici ces livres marquants qui ne peuvent que nous donner des idées de lectures et relectures à un peu moins de deux mois de l'été.

Oublions donc les "sorties" qui imposent à beaucoup de lire vite ces livres qui risquent de ne durer que le temps de quelques semaines, alors qu'un livre doit rester ancré "hors temps".

D'ailleurs, pour nous donner raison de lire des livres d'hier qui nous donnent un regard sur le présent, Jean-Baptiste Para, dans un entretien passionnant (comme l'ensemble des interventions des "passeurs") nous dit :

"Ce que j'ai appris grâce à la littérature, et beaucoup grâce aux poètes, c'est que l'homme n'est pas seulement contemporain de son époque, mais qu'il est contemporain de la nuit des temps. Nous lisons les auteurs de notre siècle, nous lisons aussi Virgile, Lucrèce, Dante et bien d'autres. L'époque où il nous est donné de vivre n'assiège pas tout l'empan de notre regard. Par les livres, nous avons chance d'éprouver le rythme profond où s'épousent le vif de l'instant nouveau et la fraîcheur de l’archaïque."  

 

Martine Laval a proposé : "La place" d'Annie Ernaux (Gallimard, 1983)

Chloé Brendlé : "Rosie Carpe" de Marie NDiaye (Editions de Minuit, 2001)

Valérie Nidgélian : "Que font les rennes après Noël ?" d'Olivia Rosenthal (Verticales, 2010 - Folio)

Emmanuel Laugier : "Carnet - journal, lettres" de Gerald Manley Hopkins (Editions William Blake & Co, 1993)

Richard Blin : "Bois sec bois vert" de Charles-Albert Cingria (Gallimard - l'imaginaire, 1983)

Catherine Simon : "L'accordeur de silences" de Mia Couto (Métailié, 2011)

Emmanuelle Rodrigues : "Le bâtiment de pierre" d'Asli Erdogan (Actes sud, 2013)

Blandine Rinkel : "Le traître" d'André Gorz (Folio essais, 2005)

Dominique Aussenac : "Nocturne du Chili" de Roberto Bolaño (Christian Bourgois, 2002)

Eric Bonnargent : "2666" de Roberto Bolaño (Christian Bourgois, 2008)

Lionel Destremau : "Méridien de sang" de Cormac McCarthy (L'olivier, 1998)

Eric Dussert : "R." de Céline Minard (Compt'act, 2004)

Patrick Gay-Bellile : "Journal" d'André Gide (Gallimard, 1977)

Thierry Cecille : "L'acacia" de Claude Simon (Editions de Minuit, 1989)

Guillaume Contré : "Marelle" de Julio Cortazar (Gallimard - l'imaginaire, 1979)

Christine Plantec : "Austerlitz" de W.G. Sebald (Actes Sud, 2002)

Virginie Mailles Viard : "L'Amérique m'inquiète" de Jean-Paul Dubois (L'olivier, 1996)

Camille Cloarec : "Explication des oiseaux" d'Antonio Lobo Antunes (Christian Bourgois, 1991)

Franck Mannoni : "Le bateau-usine" de Kobayashi Takiji (Allia, 2015)

 

Bonnes lectures (ou relectures)

Denis

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sigrid 08/05/2019 23:37

Les mots de Jean-Baptiste Para reflètent ce que je pense, en effet contrairement à ce que les non lecteurs croient, lire nous fait naître au monde, élargit notre regard, nous apprend à vivre.

DENIS 09/05/2019 09:46

Tout à fait Sigrid. Il faut élargir notre perception du monde et la littérature nous y aide en lisant des auteurs du monde entier et de diverses époques.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***