Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2018 5 13 /07 /juillet /2018 16:46
Quatrains d'Emily Dickinson (Poésie /Gallimard)

Quatrains et autres poèmes brefs d'Emily Dickinson (Poésie/Gallimard)

Edition bilingue, traduction et présentation de Claire Malroux

-------------------------------------------------

Emily Dickinson (1830-1886) commence à rassembler ses poèmes dans des cahiers cousus et c'est en 1862 que, submergée par la puissance explosive de sa force créatrice, elle sollicite l'avis de l'homme de lettres Thomas W. Higginson sur la valeur de sa poésie nouant avec lui des rapports épistolaires qui ne cesseront qu'à sa mort.

Les quatrains occupent alors une place assez modeste dans sa production mais nombre d'entre eux sont déjà adressés à des personnes ou inclus dans des lettres. Cette pratique ira en se généralisant à mesure que se diversifiera une correspondance réservée auparavant à des ou à un cercle de proches.

Leur principal destinataire à ses débuts est Samuel Bowles, un ami de la famille. Elle a entretenu de 1858 à 1878, une fiévreuse correspondance avec lui.

Voici les 2 premiers quatrains (1858) repris ensuite en recueil :

1/

I would distill a cup -                            Je voudrais emplir de sucs une coupe -

and bear to all my friends,                    la lever pour tous mes amis,

drinking to her no more astir,               buvant à celle qui plus ne remue

by beck, or burn, or moor !                    aux landes, aux sources, aux rus !

                                                                        (Lettre à Samuel Bowles)

2/

A darting year - a pomp - a tear             Un an éclair - de la pompe - une larme

a waking on a morn                                l'éveil pour découvrir un matin

to find that what one waked for,            que ce pour quoi l'on s'éveillait

inhales the different dawn.                     inhale l'aube différente.

                                                                               (Lettre à Mary Haven)

 

Bonne lecture, car n'oublions pas que la poésie fait aussi partie de nos besoins de ressourcement.

Denis

 

Quatrains d'Emily Dickinson (Poésie /Gallimard)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anis 20/08/2018 11:34

Oui, et c'est une grande !

Denis 20/08/2018 20:09

Trop peu connue hélas !

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***