Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 16:17
Monet et Londres : textes Dominique Lobstein (Editions A propos)

Monet et Londres , textes Dominique Lobtein

(Editions A propos - 64 pages - 2004) 

---------------------------------------------

La guerre conduit Claude Monet à se réfugier à Londres à la mi-septembre 1870 et à s'installer dans le quartier de Leicester Square où sa famille le rejoint. Il commence alors à peindre sur les motifs londoniens et plus particulièrement sur la Tamise, fréquente ses amis exilés et visite les musées pour s'imprégner de la peinture britannique.

Il va ainsi peintre une dizaine de toiles dont "Le Bassin de Londres" :

Monet et Londres : textes Dominique Lobstein (Editions A propos)

Il quitte Londres en mai 1871.

"La guerre vint, je venais de me marier. Je passais en Angleterre. Je trouvais à Londres Bonvin, Pissaro. J'y connus aussi la misère. L'Angleterre ne voulait pas de nos peintures. C'était rude." (page 17) (Monet interviewé par Th. Sisson - Le Temps - 26 novembre 1900

Monet va revenir plus tard à Londres, en décembre 1891 puis en trois voyages successifs en 1899,1900 et 1901.

"J'aime beaucoup Londres, mais je ne l'aime qu'en hiver ! C'est joli en été, avec les parcs, mais rien de comparable avec la brume, car sans la brume Londres ne serait pas un si belle vie. C'est la brume qui donne cette ampleur magnifique." (Claude Monet au marchand d'art rené Gimpel en 1920)

Le brouillard l'inspire particulièrement en témoigne le tableau "Le pont de Charing Cross : brouillard" :

Monet et Londres : textes Dominique Lobstein (Editions A propos)

Le peintre fait de nombreuses esquisses qu'il termine généralement à Giverny, dans l'esprit de ce qu'il fera avec la cathédrale de Rouen : s'inspirer des couleurs changeantes au fil du jour et du temps londonien.

Monet et Londres : textes Dominique Lobstein (Editions A propos)

Le fruit de ses voyages et des "retouches" à Giverny est révélé au public début 1904 à la galerie Durand-Ruel, au travers de 37 toiles réunies sous le titre "Séries de vues de la Tamise à Londres".

Aussi Monet retourne fin 1904 à Londres cette fois avec 55 œuvres qui lui permettent de remporter un franc succès... Mais on dit qu'il a travaillé sur photographies et ses fins de tableaux réalisés à Giverny égratignent sa légende de "peintre sur le motif".

Ce sera la fin de ses voyages à Londres. Mais il va s'inspirer de ses "séries" pour ses futures œuvres dont celles de Venise.

---------------------------------------

Ce "petit" livre est précieux pour découvrir un "autre Monet" à partir de son expérience londonienne. 

Et le nom de l'éditeur vient de ce que le texte et les photos de tableaux sont complétés par des encarts d'une page appelés "à propos" qui éclairent des tableaux ou donnent des informations sur le temps dans lequel vivait le peintre.

Un éditeur à découvrir assurément. 

Une très passionnante lecture pour moi restituée ici dans cet article.

Denis 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***