Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 17:06
Le mystère Walter Boehmer de Norman Ginzberg (Editions Privat - Polar)

Le mystère Walter Boehmer de Norman Ginzberg

(Editions Privat - Collection Polar - 415 pages - octobre 2017)

--------------------------------------

"Le mystère Walter Boehmer" est le 4e roman de Norman Ginzberg, flls d'un soldat américain dont il a rendu hommage dans son livre "Omaha", puisqu'il y a débarqué le 6 juin 1944.

Norman Ginzberg a été journaliste avant de créer une entreprise de conseil en communication et de s'installer dans le Gers.

Son nouveau roman qui parait dans la "collection polar" des Editions Privat est très "bluffant" et relève du "polar historique", encore que le terme "polar" est à prendre ici au sens d'une "enquête" autour de meurtres dans un contexte de guerre.

-------------------

Le narrateur, Spencer Schullmann, voit débarquer chez lui le matin du 8 mai 1975 un drôle de type. Il s’aperçoit qu’il s'agit d’un allemand en uniforme de la Wafen SS. Il appartenait au régiment Der Führer de la division Das  Reich. Le jour du trentième anniversaire de la fin de la guerre, c'est largement cohérent même si c’est de mauvais goût de s’habiller en soldat allemand. Sauf que le type s’appelle Walter Boehmer et qu'il dit venir de s’évader de la ferme voisine, les Garrigues, où il est resté prisonnier jusqu’à ce qu’il s'en évade aujourd’hui.

Pour lui la guerre n'est pas terminée. Sidération !

Et quand le narrateur lui parle d’aujourd’hui Walter comprend que la guerre continue sous forme de guerre froide et que sa région d’Allemagne la Poméranie est sous domination russe. Or il a été traumatisé par les combats menés sur le front Est tandis qu’il à beaucoup aimé la période en France avant d’être fait prisonnier.

Le narrateur ne l’entend pas ainsi où ici tous ont souffert des atrocités de l'occupant.

Spencer se rend chez les Garrigues qui confirment tout ce qu’a dit Walter. Il les fait trembler en leur disant qu’il va tout dévoiler dans le journal local puisqu’il y est journaliste et qu’il va également en faire un livre.

La situation reste intenable avec cet ancien S.S. au passé forcément trouble avec le risque de perdre Rebecca qui, repoussée pendant deux jours finit par débarquer à la ferme et apprenant la vérité dit à Spencer de choisir entre elle et Walter. Mais l'allemand à entrepris des travaux et dit qu’il ne partira que quand tout sera achevé dans quelques semaines.

Spencer décide d’enquêter lui-même sur le passé de Walter qui semble avoir été présent lors de la tuerie de Roquefabre le 7 juin 1944 : 10 fusillés pour l'exemple devant le village atterré. Deux gamins ont été assassinés ensuite pour avoir insulté les « boches » sans oublier une femme enceinte tabassée...

-------------------

Comme me l'a dit l'auteur rencontré début novembre à la Foire du Livre de Brive-la-Gaillarde, on n'est pas au bout de ses surprises en lisant ce livre. J'en étais à la page 40 lors de notre entretien, c'est dire qu'en effet on est happés par cette folle histoire d'un type qui revient au monde sans savoir qu'il s'est passé tant de choses en 30 ans ! Et qui plus est qui se dit de bonne foi en disant qu'il n'a pas le souvenir d'avoir commis des atrocités alors que tout l'accable : l'uniforme, le lieu où il a été arrêté à l'époque...

Je n'en dis pas plus mais ce roman est très bien écrit, l'histoire est bien menée et on se laisse emporter dans le tourbillon de l'Histoire de la fin d'une guerre immonde...

Le roman débute ainsi :

 

8 mai 1975. Comme chaque lendemain de cuite, je n'étais pas d'humeur à parler. Ca tombait bien, j'étais seul en ce matin gris. Personne à qui causer. C'est tout juste si j'ai salué d'un signe de la main Castor et Pollux, mes deux ânes gris qui pâturaient près du verger. Je me suis assis dans un vieux fauteuil en rotin sur la terrasse et ai posé mon regard aussi vide que mon cerveau sur la vallée de la Gimone plongée dans le brouillard.

Merci à Céline des Editions Privat de m'avoir adressé ce très bon livre et à l'auteur avec qui j'ai pu avoir un échange très intéressant.

D'ailleurs, je lui ai proposé un entretien par Internet au sujet de son roman. A suivre de près...

Bonne lecture,

Denis

Le mystère Walter Boehmer de Norman Ginzberg (Editions Privat - Polar)

Partager cet article

Repost0

commentaires

D
Oui j'ai beaucoup aimé ce roman.
Répondre
L
Et voici un livre qui me tente beaucoup... Merci beaucoup Denis pour cette chronique !
Bises
Répondre

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***