Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 19:33
Voyager de Russell Banks (Actes Sud)

Voyager de Russell Banks (Actes Sud - 315 pages - mai 2017

collection "Lettres anglo-saxonnes")

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pierre Furlan

Titre original : Voyager - travel writings (New York - 2016)

Photo de couverture : Russel Banks en 1962

-------------------------------------

 

L'auteur aime voyager dans les îles à commencer par celles des Caraïbes si proches des USA.

Il y était allé autrefois et s'en est inspiré pour écrire son premier roman "le livre de la Jamaïque". Il y est retourné à la fin des années 80 avec celle qui allait devenir sa quatrième épouse. Ce long périple dans les Caraïbes est alors l'occasion pour lui de raconter ses déboires conjugaux et sa culpabilité d'avoir fait souffrir trois femmes et sans doute quatre enfants.

Autres contrées ensuite avec l'est africain et son île aux esclaves Gorée.

Encore plus loin, les Seychelles paradis des plongeurs et des oiseaux. À chaque fois l'auteur fait tout pour éviter les lieux touristiques préférant marcher et méditer loin des foules. Et toutes ces îles sont riches de montagnes et de plages éloignées des centres d'attraction.

L'auteur et sa future quatrième femme ont décidé de se marier loin de chez eux pour n'incommoder personne. Ils ont choisi Édimbourg. Leur surprise a été de se dire que leur morphologie pouvait s'apparenter à celle des écossais.

Autre voyage :  l'Alaska au volant d'un Hummer H2 flambant neuf qui a fait sensation tout au long du voyage. Un véhicule pas trop approprié pour parcourir ces contrées qui devraient être respectées par les écologistes. Mais le véhicule lui a été prêté par un magazine new-yorkais pour le tester.

Attiré par l’alpinisme dans la région des Adirondacks où il vit Russell Banks a décidé de partir avec deux libraires, un couple d’amis et un guide rencontré l'an passé, pour l'Equateur et escalader la Cotopaxi. Une chute près du sommet lui donne une grande amertume. Trois ans plus tard, en 2000, il escalade, toujours en groupe, le plus haut sommet des Andes, l'Aconcagua et le deuxième derrière l’Himalaya.

Il fera une dernière ascension près de l'Himalaya.

 

Certains de ces récits de voyages ont été publiés en revue avant d'être réunis dans ce recueil.

Comme nous l'avons vu, la première partie, qui fait près de la moitié du livre, est intime, ce qui est rare chez l'auteur puisqu'il y raconte non seulement un voyage mais aussi une confession sur ses déboires conjugaux.

Le titre américain est identique au titre français "Voyager".

Autant en français, voyager, fait tout de suite pense au voyage, autant en américain, "Voyager" fait référence aux deux sondes spatiales américaines lancées en 1977. Russell Banks y fait d'ailleurs plus qu'allusion.

Page 137 : "La sonde visait Alpha Centauri, le sabot du Centaure, le système d'étoiles le plus proche de notre soleil, situé à 4.37 années-lumière d'ici, soit environ 41 300 milliards de kilomètres. A la vitesse actuelle de Voyager 1, le survol d'Alpha Centauri est programmé pour dans quarante mille ans à peu près (...) Voyager 1 pourrait  tout aussi bien être en route pour le paradis, l'enfer ou n'importe quel autre lieu purement imaginaire, n'importe quel autre pays des morts".

 

Un livre passionnant et toujours l'écriture limpide et magnifique de Russell Banks (né en 1940) l'un des plus grands écrivains américains.

 

Bonne lecture,

Denis

Voyager de Russell Banks (Actes Sud)

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***