Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 18:09
Le rempart de Théodore Dreiser (Editions Motifs)

Le Rempart de Theodore Dreiser

(Editions Motifs - Janvier 2017 - 382 pages)

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Paul Roche

Titre original : The Bulwark (1946 - publié à titre posthume)

----------------------------------------

Theodore Dreiser (1871-1945) a été journaliste engagé et militant socialiste. Il a écrit plusieurs romans dont celui-ci qui a été publié en 1946, un an après sa mort.

 

Phoebe, la soeur de Hannah Barnes, veuve demande à son beau-frère de s'occuper de son patrimoine. Rufus accepte et se voit déjà restaurer un des bâtiments.

Solon Barnes a passé une partie de son enfance à Segookit avant de rejoindre la nouvelle maison restaurée par son père à Dukla. Il a été chouchouté par sa mère mais sa corpulence lui a permis de s'affirmer face aux jeunes de son âge tout en se montrant pacifiste.

Il est impressionné par l'amie de sa soeur, Benecia Wallin, mais il n'ose pas lui parler. Sa famille entre en contact avec Mr Wallin à l'occasion d'une messe le dimanche où une solidarité se dessine quand une femme dit sa détresse de savoir son fils très malade. Hannah puis Solon témoignent de la force de Dieu à sauver les siens quand Solon avait été grièvement blessé à huit ans. Ceci émeut Mr Wallin et c'est ainsi qu'il est entré en contact avec les Barnes. La solidarité des quakers fait le reste et les deux familles deviennent amies.

Solon et Benecia se déclarent enfin leur amour et leur mariage est conclu après que Solon est venu à Philadelphie travailler dans la banque de Mr Wallin.

Ils vont avoir cinq enfants. L'aînée Isobel se trouve laide. Stewart le plus jeune se montre très vite intrépide. Etta a été la première à s'émanciper de la traduction quaker trop pesante à son goût dans ce début du XXe siècle. Elle a tenu à aller à l'université du Wisconsin avec une amie très "libérée". Orville et Dorothéa se montrent plus discrets.

Page 191 : "Lorsque Etta vint à la maison en compagnie de Volida, pour les vacances du Thanksgiving, la famille Barnes n'eut pas une impression très favorable de l'amie qu'elle s'était choisie. Solon et Benecia se montrèrent bons et aimables à son égard, mais ils jugèrent qu'elle manquait de tact et d'éducation et n'approuvèrent ni ses manières ni ses idées".

Stewart va suivre l'élan donné par Etta en choisissant sa destinée contre l'avis de ses parents.

Pour rappel, la Société religieuse des Amis est un mouvement religieux fondé en Angleterre au XVII e siècle par des dissidents de l'Église anglicane. Les membres de ce mouvement sont communément connus sous le nom de quakers mais ils se nomment entre eux « Amis » et « Amies ». La Communauté suit des règles strictes de vie mais se montre très unie. Elle n'est plus adaptée aux modes de vie du tournant du XXe siècle, ce que montre très bien "Le Rempart".

Une religion "rempart" contre le modernisme assurément. Solon et Benecia n'ont pas senti venir ces changements. Solon est resté immergé dans la finance sans voir là aussi que les méthodes de gestion ont changé et qu'il est victime lui-même de ses associés.

Un monde qui change en même temps que la prohibition fait son apparition aux USA.

Une famille en pleine mutation, heureuse quand les enfants sont jeunes et déchirée quand ils atteignent l'âge de s'émanciper...

Un roman qui parfois montre des "bons sentiments" un peu trop appuyés quand tout va bien dans la famille, comme si les quakers étaient alors en mesure de créer une réelle empathie entre les êtres.

C'est le seul bémol que j'ai relevé car on est vraiment happé par cette famille et on vit au sein de ce monde en mouvement.

Une lecture que je conseille à tous et plus particulièrement à ceux qui aiment la littérature US et qui ont envie de découvrir cet auteur considéré aujourd'hui comme un des auteurs novateurs de la première moitié du XXe siècle.

Je remercie les éditions Motifs (département des éditions du Rocher) de m'avoir envoyé ce roman. Une belle découverte et aventure littéraire.

Bonne lecture,

Denis

 

 

 

Le rempart de Théodore Dreiser (Editions Motifs)

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Angeline 02/03/2017 13:57

très beau blog sur la littérature. j'aime venir me promener ici

denis 03/03/2017 16:09

Merci Angeline, cela me fait très plaisir. A bientôt pour d'autres découvertes.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***