Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 18:02
Délivrances de Toni Morrison (Christian Bourgois)

Délivrances de Toni Morrison

(Christian Bourgois - Août 2015 - 198 pages)

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christine Laferrière

Titre original : God Help the Child (USA - 2015)

----------------------------------------

 

Vous pourrez constater que le titre original n'a rien à voir avec le titre français. Or, je pense que "God Help the Child" (Dieu, aide l'enfant) aurait mieux donner l'esprit du roman. A noter que wikipedia (en anglais) nous informe que Toni Morrison aurait préféré le titre suivant : "The Wrath of Children" (La colère des enfants).

Les titres en anglais parlent de l'enfant, victime dans le livre de pédophilie. Tous les personnages du roman ont été victimes ou témoins d'attouchements qui ont pu aller dans un cas au meurtre.

 

Lula Ann est née dans les années 90 d'une mère mulâtre et d'un père blanc. Cela a aussitôt été le drame. Le père est parti et le regard des autres sur Lula Ann ont été terribles dans une époque où pourtant la ségrégation était abolie.

On retrouve Lula Ann devenue Bride, lâchée par son amant, Booker. Elle travaille chez Sylvia Inc. où elle a créé une ligne de cosmétiques  "Toi, ma belle". Elle va à la prison pour femmes Decagon et assiste à la sortie de Sofia Huxley, incarcérée depuis quinze ans pour abus sur enfants dont elle a été témoin à l'école. Elle entre en contact avec elle mais se fait frapper quand elle lui dit qu'elle veut l'aider pour sa réinsertion.

Bride a la moitié du visage défiguré et c'est une collègue de travail, Brooklyn, qui l'a conduite à la clinique. Elle ne s'attendait pas à tant de violence de la part de Sofia.

Elle avait été exemplaire comme fillette au procès contre ces instituteurs blancs pervers, dont Sofia. Ella avait déjà vu quelques scènes de pédophilie dont celle de son propriétaire avec un jeune garçon. Elle n'avait donc pas hésité à montrer du doigt Sofia pour la dénoncer. Elle était allée la voir à sa sortie peut être quelque part par repentir.

Bride est redevenue belle grâce aux soins de Brooklyn et d'un chirurgien et elle brille le soir de la présentation officielle de  "toi, ma belle". Et elle couche avec un inconnu.

Elle part à la recherche de Booker et a un accident en cours de route. Elle est soignée pendant plusieurs semaines par un couple qui a "kidnappé" une fillette égarée et qui vit à présent en "harmonie".

Booker a été terrorisé dans sa jeunesse par le meurtre de son frère par un pédophile tueur en série de jeunes garçons dont il abusait avant de les dépecer.

Booker a été trompettiste amateur. Adulte il a vécu avec Felicity puis Bride avant de s'enfuir...

 

Tout le monde fuit quelque chose dans ce roman, en priorité la jeunesse qui n'a jamais été heureuse pour eux.

L'auteure nous montre ainsi des êtres en recherche d'une "délivrance" (pour reprendre le titre français) qui leur donnerait enfin droit à vivre une nouvelle vie plus riche, plus saine et plus harmonieuse.

Toni Morrison mêle le présent et le passé des uns et des autres, offrant souvent une partie entière du roman à leur histoire qui vient à un moment ou à un autre se télescoper avec l'histoire d'un autre personnage.

On est souvent surpris par les événements qui surgissent, dont certains pourraient relever du "fantastique", comme pendant un temps où Bride se sent redevenir petite fille (Lula Ann) .perdant sa féminité (seins et poils pubiens).

On se laisse porter surtout par les mots et les phrases de Toni Morrison, dont on connaît depuis 12 livres combien sa prose est belle et envoûtante.

Tout commence avec les mots de Sweetness, au moment de la naissance de sa fille Lula Ann : "Ce n'est pas de ma faute. Donc vous ne pouvez pas vous en prendre à moi. La cause, ce n'est pas moi et je n'ai aucune idée de la façon dont c'est arrivé. Il n'a pas fallu plus d'une heure après qu'ils l'avaient tirée d'entre mes jambes pour se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Vraiment pas. Elle m'a fait peur, tellement elle était noire. Noire comme la nuit, noire comme le Soudan. Moi, je suis claire de peau, avec de beaux cheveux, ce qu'on appelle une mulâtre au teint blond, et le père de Lula Ann aussi. Y a personne dans ma famille qui se rapproche de cette couleur".

 

Et voilà comment une vie débute très mal dans une société où le raciste est une calamité. Alors, il faut se battre pour s'affirmer, être reconnu par les autres et c'est aussi et surtout ce combat qui est le fil conducteur du roman.

 

Toni Morrison, pour rappel, née en 1931, a obtenu le Prix Nobel de Littérature en 1993, bien mérité, tellement ses livres sont forts, même si ici elle étonne quand elle parle de pédophilie, presque à l'image de Hannah Arendt qui avait parlé de "banalité du mal" pour le nazisme incarné par Eichmann.

Mais on connaît son combat pour le noirs américains et son éthique humaniste. Ne boudons pas notre plaisir pour dire que c'est un très grand livre d'une auteure essentielle.

J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune avec Marjorie Littérature.  Qu'elle en soit une nouvelle fois remerciée car nous avons plaisir à échanger nos opinions tout au long de notre lecture pour mieux cerner les enjeux du texte qui nous est offert.

 

Bonne lecture,

Denis

 

 

 

 

 

Délivrances de Toni Morrison (Christian Bourgois)

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Valentyne 06/03/2017 20:49

Le côté " fantastique" m'a un peu gênée pour ma part ( je viens de me rendre compte que je l'avais d'ailleurs totalement occulté dans mon billet)
Ceci dit cela reste un très beau livre pour La Défense des enfants ...
Bisesss

DENIS ET FABIENNE 17/03/2017 10:23

Je suis d'accord avec toi mais c'est moins gênant pour ma part que dans un livre comme "Kakfa sur le rivage", malgré mon "ultra" rationnalisme.

Chroniques littéraires 26/02/2017 05:36

Merci Denis, c'est un plaisir réellement que de lire avec toi. Nos échanges sont très enrichissants.
Excellent article :)

denis 26/02/2017 16:25

Merci, plaisir partagé.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***