Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 17:06
Le mobile de Javier Cercas (Actes Sud)

Le mobile de Javier Cercas

(Actes Sud - 90 pages - novembre 2016)

Traduit de l'espagnol par Elisabeth Beyer et Aleksandar Grujicic

Titre original : El Movil (1987 puis 2003)

--------------------------------

L'auteur nous informe en fin de volume que ce livre est paru initialement en 1987 et comprenait 5 récits. Après relecture 15 ans plus tard, Javier Cercas a décidé de ne garder que ce texte. Il vient d'être traduit et publié en France cet automne, après que 7 livres de l'auteur aient été publiés depuis 2002 par Actes Sud.

Alvaro rêve d'être écrivain, lui qui est fasciné par Gustave Flaubert. Il est employé dans un cabinet juridique et quand il rentre dans son immeuble il ne pense qu'à écrire. Mais écrire quoi?

Il connaît bien peu de monde et se dit qu'il se doit absolument de raconter des "choses vues" car il n'a pas vraiment d'imagination.

Page 9 :  "Il avait subordonné sa vie à la littérature ; ses amitiés, ses intérêts, ses ambitions, son avancement professionnel ou l'amélioration de ses finances, ses sorties dans la journée ou la soirée, tout s'était vu relégué au bénéfice de celle-ci".

 

Alors, il se dit que les habitants de son immeuble qu'il ne connaît pas pourraient servir de modèles à ses personnages, à commencer par la concierge qui est censée tout savoir sur tout le monde. Il n'hésite pas à la séduire et même à coucher avec elle dans ce but.

Il se met aussi à épier ses voisins, à les écouter comme il le peut.

Page 38-39 : "Alvaro s'asseyait sur la lunette des toilettes et tendait l'oreille en retenant son souffle. Dans la fourmilière matinale de l'immeuble, il les entendait se lever, réveiller les enfants, préparer et prendre le petit-déjeuner. (...) Dans le silence de la nuit, il l'entendait, elle, qui riait de plaisir, ou il surprenait les murmures des conversations dans la pénombre paisible de leur chambre ; puis, les respirations saccadées, les gémissements, le grincement en rythme du lit, et le silence immédiatement après. Un matin, il les entendit rire ensemble sous la douche..."

 

Vous aurez compris qu'il y a beaucoup d'humour dans ce court récit. Alvaro va se rendre aimable avec chacun, engageant la conversation avec presque tous ses voisins alors qu'il ne parlait quasiment jamais avant d'entreprendre son grand oeuvre littéraire !

 

Une lecture stimulante et fort agréable pour découvrir ou approfondir sa connaissance de l'oeuvre de Javier Cercas, né à Caceres en 1962.

 

Bonne lecture,

Denis

Le mobile de Javier Cercas (Actes Sud)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Laure 25/01/2017 17:27

C'est marrant, je l'ai lu ce weekend !

Denis 25/01/2017 22:46

Et tu as aimé !

MireilleD 24/01/2017 01:44

Une découverte pour moi merci du résumé. Bonne journée !

Denis 25/01/2017 22:46

Une découverte de haute qualité.

Cleanthe 22/01/2017 21:30

J'ai adoré tout ce que j'ai lu de lui. J'essaierai aussi ce texte de jeunesse.

Denis 25/01/2017 22:46

C'est le premier livre que je lis de cet auteur et assurément je lirai ses autres livres.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***