Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 19:29
Le chuchoteur de Donato Carrisi (Le livre de Poche)

Le chuchoteur de Donato Carrisi

(Le livre de poche - juin 2011 - 575 pages)

Traduit de l'italien par Anaïs Bokobza

Première édition France : Calmann-Lévy - 2010

Titre original : Il suggeritore (Milan - 2009)

-------------------------------------------------

"Le chuchoteur" est le premier roman de Donato Carrisi, né en 1973. Juriste, spécialisé en criminologie et en sciences du comportement, on sent l'importance de son métier dans la manière de raconter l'histoire.

 

Cinq fillettes de sept à treize ont disparu ces derniers jours : Debby, Anneke, Sabine, Melissa et Caroline. Goran Gavila, criminologue a été appelé par la police après que cinq bras aient été retrouvés enterrés dans une clairière au milieu des bois. C'est l'inspecteur-chef Roche qui dirige l'enquête. Seulement soudain on en dénombre un sixième.

Mila, femme flic, a sauvé Pablo et Élisa des mains de leur ravisseur, leur maître de musique, qu'elle pousse au suicide. Élisa était sa prisonnière depuis longtemps et ses parents avaient fait le deuil la croyant morte. Une autre fillette était inscrite sur un carnet du maître de musique. Mila a donc sauvé trois jeunes. Mais là son supérieur lui dit d'aller rejoindre l'équipe qui enquête sur la mort des six enfants. Après avoir lu le dossier et vu les photos, une marque sur le bras lui fait dire que la sixième victime connaissait la première.

Alexander se retrouve au poste de police pour défaut de carte grise. Les policiers ne savent pas ce que contient son coffre. Mais peu après, de par l'odeur, un cadavre de fillette est découvert. Et quand Mila, Goran et toute l'équipe arrivent, Alexander s'est donné la mort dans sa cellule.

Tout paraît propre dans la maison d'Alexander comme le corps de Debby autopsié. Veronica, sa femme, ne sait rien des agissements de son mari. Goran voit qu'il était collectionneur de papillons. Et un message sur le répondeur semble ressembler à des aveux.

Le lendemain Veronica avoue que son mari avait une maîtresse du nom de Priscilla. Elle leur donne son adresse mais les policiers découvrent un appartement inhabité et les empreintes sont celles d'Alexander. Ils se concentrent sur son ordinateur qui finit par "parler". En fait ils arrivent sur un "chat" se rendant compte, en répondant, que leur interlocuteur est un enfant.

Mila est allée dans la chambre de Debby au collège espérant trouver des indices sur sa soeur de sang. Ne trouvant rien elle appelle Goran et ensemble ils refont le parcours des victimes pour conclure que la sixième ne serait pas morte malgré l'amputation puisqu'elle a eu des médicaments pour ralentir voire arrêter l'hémorragie.

Les enquêteurs suivent un signal GPS qui les amène dans un orphelinat désaffecté où ils trouvent le cadavre souriant de Anneke.

Ce nouveau corps suscite bien des interrogations. Il y a de fortes chances que le tueur en série ait été pensionnaire de cet orphelinat. Ils en viennent à exhumer le corps d'un des élèves mort ici de méningite.

Le prêtre qui vit encore ici s'avère être celui qui a tué cet élève. Mila qui revient sur les lieux seule est droguée par lui et quand il veut la jeter dans un précipice elle se défend et c'est lui qui tombe. Elle y a perdu un bras.

Un troisième corps est retrouvé dans la maison d'un dentiste de Capo Alto, déposé pendant qu'il était parti en vacances.

Sabine a été identifiée comme la troisième enfant morte.

 

On a compris alors que les cinq cadavres vont se révéler à nous avant que l'on comprenne l'énigme du 6e enlèvement et plus encore qui est ce criminel qui semble téléguider l'affaire commençant de plus les agissements de la police.

 

Goran et Mila sont très "futés" pour avancer conjointement dans l'enquête, comme si le fait qu'ils viennent de l'extérieur, leur donne une force supplémentaire pour faire jaillir de nouvelles pistes.

 

Un thriller à rebondissements, un peu long sur la fin, mais qui reste un très bon roman où la psychologie a sa place pour arriver à comprendre mieux qui est ce "serial killer".

 

Bonne lecture,

Denis

 

Livre lu dans le cadre du "mois italien"  que vous pouvez retrouver sur Facebook.

Le chuchoteur de Donato Carrisi (Le livre de Poche)
Le chuchoteur de Donato Carrisi (Le livre de Poche)

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Moka 23/10/2016 20:44

Je passe généralement mon chemin quand il est question de polars. ^^

Denis 23/10/2016 22:01

Je faisais aussi ainsi et puis j'en lis de temps en temps et il y en a de très bons.

eimelle 23/10/2016 18:13

j'ai beaucoup aimé le dernier de cet auteur!

Denis 23/10/2016 22:02

J'ai aimé mais sans coup de cœur.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***