Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 21:38
Les Jui(f)ves de Robert Garnier (Belles Lettres)

Les Jui(f)ves de Robert Garnier

(Belles Lettres - Les textes français - 1949)

-----------------------------------

 

La tragédie "Les juives" (juifves dans la version originale) a sans conteste la première place dans le théâtre de la Renaissance par son intérêt psychologique, ses effets pathétique et par la beauté du style.

1534 pourrait être l'année de naissance de Robert Garnier, mais plusieurs événements et documents feraient pencher pour 1545-1546. Il est mort en 1590. Né dans le Maine, il fait ses études à Toulouse et exerce ensuite des fonctions d'avocat et de magistrat. Il écrit des poèmes, des tragédies et une tragi-comédie "Bramante". Sa dernière tragédie est "les Juifves", tirée de la Bible et des récits de Flavius Josèphe.

 

Garnier a gardé pour sa pièce les deux antagonistes qui ont réellement existé : Nabuchodonosor, roi d'Assyrie  et Sédécias, roi des juifs. On y trouve aussi Nabuzardan, général du roi d'Assyrie et Amital, la mère du roi des juifs Sédécias.

 

Au début de la tragédie, la ville de Jérusalem a été prise et les fuyards ont été capturés. Les trois unités de la poétique d'Aristote sont respectées : unité d'action, de temps et de lieu.

 

Le propos principal de Garnier est d'inspirer la terreur et la pitié. Quant à Amital, elle apparait dans 4 des 5 actes, ce qui en fait le personnage principal. Elle est le porte-parole des juives.

 

L'acte I se présente comme une apostrophe du prophète envers Dieu, le peuple juif et sa nation. Le choeur rappelle qu'Adam et Eve sont cause du malheur des juifs. Dieu a "lâché" son peuple...

 

Dans l'acte II apparait Nabuchodonosor qui se confie à Nabuzardan sur les sanctions qu'il souhaite infliguer à ses prisonniers. Il envisage de tuer leur roi. Le choeur s'exclame pour espérer que leur voix portera pour que la clémence vienne jusqu'au roi assyrien. Amital, de son côté, parle avec la reine d'Assyrie, laquelle lui demande de raconter ses malheurs. Elle compatit mais ne croit pas pouvoir convaincer Nabuchodonosor.

 

L'acte III donne la parole à la reine qui essaie de convaincre son mari d'être clément  mais il lui répond que ce peuple doit être châtié au travers de son roi. Amital offre son corps à la mort plutôt que celle de son fils. Sédécias (devenu ici Sédécie), dans l'acte suivant ne va pas aider à sa défense quand il dit à Nabuchodonosor que Dieu est unique et qu'il n'est pas question de se soumettre. Le prévôt, alors, vient annoncer le verdict. Les enfants seront tué et le roi deviendra aveugle. Les juives pleurent ce sacrifice ridicule... Le dernier acte, assez court, redonne la parole au prophète qui raconte ce qui s'est passé...

 

Nous voyons que cette tragédie ne reprend pas les thèmes mythologiques grecs ou romains, mais le catholicisme de Robert Garnier l'a conduit à s'intéresser à un épisode douloureux de la Bible.

 

Tout comme pour l'autre pièce du XVIe siècle que j'ai lue en mars de Jodelle , le texte lu dans le texte original de l'oeuvre n'est pas simple car l'écriture de l'époque a des subtilités qui échappe au français moderne et a quelque peu gâché le plaisir de lecture. Et il y a des longueurs qui pourraient être évitées.

Ceci dit, comme pour "Cléôpatre captive" de Jodelle, j'ai pris un grand intérêt "littéraire" à lire cette pièce. Je pourrai, dans la continuité de cette année "histoire du théâtre" mieux appréhender les évolutions du théâtre qui vont me conduire en avril à arpenter le XVIIe siècles si riche avec Shakespeare, Calderon, Corneille, Molière et Racine.

 

Bonne lecture,

Denis

Livre lu dans le cadre du challenge d'Ankya "2014, je lis du théâtre"

Livre lu dans le cadre du challenge d'Ankya "2014, je lis du théâtre"

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***