Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 22:12
Loin d'Odile de Christian Oster (Editions de Minuit)

Loin d'Odile de Christian Oster

(Editions de Minuit - "Double" - 2001 - 141 pages)

Première édition - 1998

---------------------------------

 

Sixième roman de Christian Oster, publié comme tous ses ouvrages, aux Editions de Minuit, ce court texte nous entraîne dans l'univers de Lucien, célébataire. Il vient de rompre avec Odile et vit seul dans son appartement parisien. Seulement, une mouche vient envahir son "monde clos".

 

Début du roman : "Exagérons. Disons qu'il fut un temps, pas si éloigné, du reste, où je vivais avec une mouche".

 

Et oui, tout le monde a connu cela, avoir une mouche qui ne nous lâche pas, et ceci peut durer des jours entiers... Vous comprenez tout de suite qu'il y aura beaucoup d'humour dans ce livre. Le "pauvre" Lucien va devoir cohabiter car il a compris qu'il ne pourra pas se débarrasser de cet insecte. Il va finir par l'appeler Odile, en souvenir de son amie !!!

Lucien sort de son isolement et de son journal où "Odile la mouche" est devenue son héroïne principale en passant du temps avec André, son cadet de 20 ans, ami depuis quelques années, lequel lui présente bientôt Jeanne. Lucien se demandait si André n'était pas homosexuel car il ne le voyait jamais avec une jeune femme. Mais là, quel bon choix car Jeanne est séduisante et Lucien est tout de suite sous son charme.

 

Page 25: "Quant à Jeanne, elle ne semblait pas désagréable de me séduire, notamment au regard d'André, mais elle me traitait avec amitié et prévenance. Et comme je n'en réclamais pas davantage, je ne lui laissais aucun moyen, non plus qu'à André, de deviner à quel point je vivais sous son empire".

 

Tuer la mouche !!! Toujours impossible et pourtant dans sa jeunesse Lucien faisait "mouche" avec grande facilité. Ses essais sont vains. Mais, soudain, il est sauvé car il va pouvoir vivre "loin d'Odile". Au moins temporairement, car André et Jeanne l'invitent à la montagne où ils vont passer une semaine. Il finit par accepter bien que le ski ne soit pas son fort. Mais quitter Odile lui plait... Et alors, on n'est pas arrivé au bout du comique de situation, sans oublier qu'André et Jeanne vont eux vivre un "drame".

 

C'est cela aussi ce livre, montrer des personnages seuls dans leur univers, qui essaient de vivre en communauté et qui échouent. Quand Lucien dit à une femme après avoir fait l'amour que c'est fini, c'est cinglant et sans appel... Humour, comique, tragédie... On passe par tous les états dans un langage simple, dépouillé de tout artifice. Une efficacité redoutable pour un livre formidable.

 

Bonne lecture,

 

Denis

Partager cet article

Repost0

commentaires

T
Hi cela donne envie de lire ,je ne connais pas l'auteur , la solitude ou le semblant de relations entre les gens , nos sociétés modernes,leurs tares et leurs dysfonctionnements a bientôt.
Répondre
D
Un livre court mais bien écrit, efficace

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***