Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 22:01
La mort en écho de Barbara Abel (Editions du Masque)

La mort en écho de Barbara Abel

(Editions du Masque - août 2006 - 303 pages)

Trois femmes, trois époques et des liens familiaux qui les relient autour d'une maison dite "Le cheminot".

Trois prénoms qui commencent par MA : Madeleine (années 1930) ; Marie (années 1960) et Manon (années 2000).

Un homme qui les relie toutes trois : Bernard, le fils de Madeleine.

Une narration à étages : Madeleine écrit son journal qui sera complété par Bernard ; Marie qui écrit une longue lettre à sa fille Manon qu'elle ne pourra lire qu'après sa mort car elle a caché sa lettre dans sa maison "Le cheminot". Et Manon qui raconte son présent.

Marie dans sa lettre efface très vite une partie du "suspens" sur la vie de Madeleine mais ce livre est bâti sur des redites donc on finit par ne plus trop s'en étonner.

Alternance des propos de Madeleine et Marie entrecoupés un fois sur deux systématiquement par la narration de la vie de Manon. Tête de chapitres bien identifiés ! Madeleine puis Manon puis Marie puis Manon puis Madeleine...

Un style assez pauvre qui n'a pas su m'accrocher, je l'avoue, alors que je lis des éloges sur Barbara Abel sur les blogs.

L'auteure, belge, est née en 1969 et vit à Bruxelles. C'était là son 3e roman après "L'instinct maternel" (2002) et "Un bel âge pour mourir" (2003).

Raconter l'énigme reviendrait très vite à dévoiler le suspens du livre. Nous dirons qu'il commence très fort par un accident de voiture provoqué, puis tout se rembobine avec ces tranches de vie qui vont s'entrecroiser... jusqu'à la fin où l'on comprend qui était dans la voiture et le pourquoi de l'accident provoqué.

Je n'ai pas trop envie d'en dire plus. Laissez-vous porter par l'intrigue car elle est intéressante mais ne cherchez pas de la littérature "stylée". Ici, tous les mots ont leur importance mais les phrases s'enchaînent sans relief, ce qui en fait un bon polar sans artifices et fade pour l'écriture.

Bonne lecture,

Denis

Livre lu dans le cadre de mon challenge"littérature francophone d'ailleurs" et dans le cadre plus particulier du mois belge de janvier qui se prolonge en février.

La mort en écho de Barbara Abel (Editions du Masque)
La mort en écho de Barbara Abel (Editions du Masque)

Partager cet article

Repost 0
Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Lou de Libellus 24/02/2014 09:41

Et tu ne peux pas revenir à la version classique ? C'est peut-être parce que tu es un abonné gratuit ? Tu pourrais (il y en a que cela choque et je les comprends) passer en Premium. 50 ou 45 euros par an. Au prix de la connexion internet (250 euros par an), c'est peu.
Je ne suis pas un expert (en informatique : - ), mais on peut en parler, avec des copies d'écran etc. Tu as mon adresse e-mail.
Ne serait-ce pas un nouveau coup de Dame CB ? : - )))

denis 24/02/2014 11:00

Le changement de version est irréversible et je n'ai pas envie de passer premium. Je suis dans ma 6e année over-blog alors je vais faire le maximum pour améliorer la présentation.
Et de toute façon Mme CB m'a fait réfléchir qu'il ne faut pas utiliser de photos tous azimuts. Donc je reste sur ma nouvelle ligne : auteurs classiques au moins autant que de contemporains et seule photo : la couverture du livre. Je perds sans doute des "abonnés" mais je prends le risque...

Lou de Libellus 19/02/2014 13:18

OB, oui. Il me semble, pour ce que j'ai observé, que la "nouvelle version" soit imposée aux abonnés gratuits, qui ont over-blog dans leur adresse.
Les Premium (environ 50 euros par an, le cinquième de la connexion internet) semblent épargnés.
Chez moi, rien de changé - pour le moment. Chez les OB Premium que je connais, pareil.

Quelques questions, pour Denis ou ses visiteurs OB :
- est-ce que tu n'as plus la fonction "se souvenir de moi" qui affiche automatiquement toutes les données d'identification ?
- est-ce que tu n'as plus la fonction "mise en page" ou est-ce que tu l'as désactivée (on peut) ?
- est-ce que tu ne peux pas désactiver la barre OB en fin de page ?

Il y a déjà eu une barre OB en haut de page. Les Premium pouvait la supprimer, pas les gratuits. De nombreux Premium, dont je, ont protesté. Le grand capital a reculé devant l'union des masses populaires, OB a permis aux gratuits de supprimer la barre.

J'ai pensé aller sur le forum OB pour poser la question. Les questions... Est-ce que les Premium ne sont pas menacés à terme ?

Encore une chose :
- Est-ce que dans ton interface admin, tu peux modifier (facilement) l'apparence de ton blog ?

Sans inscrire une "feuille de style" (je connais le nom, mais j'ai de l'urticaire rien qu'en y pensant). Par exemple, est-ce que tu peux, à partir de ton thème (le thème initial n'a aucune importance) faire une "apparence" de manière Lou ?
Je peux (je ne le ferai pas - ou alors juste pour un test) faire un Libellus comme le Bonheur de lire : blanc sur presque noir, etc.
Bien entendu, si c'est ton choix, il n'y a rien à redire. C'est parfaitement lisible. Juste, les commentaires ne se sont pas toujours affichés alors qu'ils étaient déclarés "enregistrés".

Que de poésie dans la vie moderne !
: - )))

Denis 23/02/2014 20:36

Je rame pas mal et surtout je n'arrive pas à mettre les photos là où je voudrais qu'elles soient et je n'arrive pas à mettre de liens vers d'autres blogs. Mais cela viendra avec de la patience.

MTG 19/02/2014 11:00

Ce livre semble avoir les défauts de beaucoup de polars mais peut être que quand l'intrigue tient la route, l'objectif est quasi atteint.
Pour l'instant je ne passe pas à la nouvelle version d'OB mais je pense que bientôt je serai obligé de le faire. Déjà cet article ressemble aux précédents mais forcément tu dois ramer un peu...

denis 19/02/2014 12:32

Hélas oui, des défauts de style. Moi qui lis autant pour le style que pour l'histoire, je suis resté sur ma faim et il y a des redites sans intérêt, sauf à penser que le lecteur est idiot et qu'il faut lui faciliter la tâche. D'ailleurs, on lui révèle de bonne heure l'issue d'une des histoires, celle de Madeleine au cas où il aurait du mal tout seul à comprendre... Tu sais, comme on donne des indices comme sur TF1 pour les jeux de gogols.

Sinon, oui, 2e article avec cette version. Galère comme toujours surtout pour la mise en page. Cela ira mieux par la suite. Et je ne sais même pas si les abonnés à mon blog reçoivent les indications de nouvel article.

Lou de Libellus 18/02/2014 23:09

Si je comprends bien, on est très loin du 'Mur mitoyen' où chaque chapitre est "attribué" à un ou deux personnages, mais dont la construction ne permet pas d'anticiper la fin dès le début (alors que la fin rejoint le début) - sans compter que l'écriture est grande.

A propos d'anticipation, il me semble qu'il y a un mois de mars de l'anticipation française (Julie et toi, ou toi ? ou Julie ?). J'ai choisi le post-apocalyptique, je l'avais annoncé, ce sera pour le 1er mars - il y a déjà un indice sur mon mur facebook.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***